GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Référendum d’indépendance: les conséquences sur l’économie de la Catalogne

    Un homme tient un Estelada (drapeau séparatiste catalan) à l'extérieur d'un bureau Unipost qui a été attaqué par des gardes civiles espagnols à la recherche de matériel pour le référendum proposé le 1er octobre à Terrassa, en Espagne, le 19 septembre 2017. REUTERS/Albert Gea

    Le bras de fer entre Madrid et la Catalogne continue. L'Etat espagnol a mis sous tutelle les dépenses de la région pour éviter qu’un seul euro ne finance le référendum d’autodétermination prévu pour le premier octobre. Et le gouvernement espagnol a mis en garde hier lundi l’exécutif séparatiste qu’une indépendance aurait de lourdes conséquences économiques.

    Pour le ministre espagnol de l’Economie Luis de Guindos, la Catalogne a tout à perdre d’un point de vue économique en cas de séparation. Son PIB chuterait jusqu’à 30 % et le chômage doublerait selon sa propre estimation. La région pâtirait en effet des conséquences de la sortie de l’Union européenne et de la zone euro. Bruxelles soutient Madrid sur ce point et a fait savoir qu’indépendance signifie automatiquement une sortie de l’UE. Et cela poserait, en effet, un grand problème pour l’économie catalane. 75 % de la production de cette région serait soumise à des droits de douane, une grande partie des banques serait forcée de partir et la région devrait créer sa propre monnaie. Un scénario qui provoquerait une baisse des investissements. Les investisseurs n’aiment pas les incertitudes juridiques.

    Le patronat espagnol est vent debout contre le référendum

    Si les patrons ne croient pas trop à une éventuelle indépendance, ils freinent discrètement certains projets en Catalogne et préparent des plans B. Les banques prévoient de déplacer leur siège, certaines à Madrid en cas de victoire du « Oui ». C’est le cas aussi des entreprises exportatrices, obligées de payer des droits de douane, en cas de sortie de l’Union européenne. Pour le patronat le choix est clair, il n’a aucun intérêt à perdre un marché européen de 550 millions de consommateurs contre 7 millions et demi en Catalogne. Rappelons que l’UE représente à peu près 65 % des exportations et 70 % des investissements étrangers réalisés en Catalogne. Des chiffres qui révèlent à quel point l’économie de la région est intégrée dans l’Union et par conséquent un départ brusque semble périlleux.

    La Catalogne, une région stratégique

    La Catalogne est l’une des régions les plus stratégiques pour l’Espagne. C’est un centre important de l’industrie de pointe et de recherches, notamment dans le nucléaire et de la biomédecine. Elle produit un cinquième du PIB du pays, et connaît un taux de chômage bien plus faible que le reste de l’Espagne, 4 % de moins que la moyenne du pays. La Catalogne est, de surcroît, une région très touristique. Elle attire plus de 22 % du tourisme en Espagne. Ce dynamisme économique est devenu un argument fort des partisans de l’indépendance qui voient leur région rivaliser avec d’autres petits pays de l’Union européenne.

    Autre argument : l’endettement. La Catalogne est la région la plus endettée de l’Espagne avec une dette publique de plus de 35 % de son PIB. Les dirigeants indépendantistes accusent le pouvoir central de cette asphyxie financière et dénoncent la répartition inéquitable des deniers publics en Espagne. Ils considèrent que la Catalogne reverse plus d’argent à l’Etat central qu’elle n’en récupère. C’est pour cette raison que ces partisans estiment que la Catalogne a intérêt à voler de ses propres ailes.


    Sur le même sujet

    • Espagne

      Espagne: perquisitions en Catalogne pour contrer le référendum du 1er octobre

      En savoir plus

    • Espagne

      Référendum en Catalogne: un recensement des électeurs pose problème

      En savoir plus

    • Espagne

      Référendum en Catalogne: 700 maires bravent Madrid dans la rue

      En savoir plus

    • Décryptage

      Catalogne: que veulent les indépendantistes ?

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.