GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Lundi 23 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Octobre
Jeudi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Chine: clôture officielle ce matin du 19ème Congrès du parti communiste, les délégués viennent d'élire les 205 membres du Comité central
    • Rohingyas: Washington annonce des mesures contre l'armée birmane

    Bolivie: le casse-tête de la fripe

    Vente de vêtements et de souvenirs en Bolivie. © JTB/UIG via Getty Images

    Aujourd’hui, Grand Reportage vous emmène en Bolivie, pour vous parler chiffons. Dans le pays d’Amérique du Sud, vendre des vêtements de seconde main venus de l’extérieur est interdit, depuis maintenant 10 ans. Et pourtant, malgré l’interdiction, la vente de ces vêtements -qui arrivent des quatre coins du monde- continue, et ce sans se cacher. Nécessité pour les vendeurs –ils sont des milliers à vivre de ce commerce– et pour les acheteurs qui, autrement, ne pourraient pas se vêtir, cette économie de la fripe fait cependant concurrence à l’industrie textile bolivienne. Et elle est devenue une véritable épine dans le pied d’Evo Morales, le président.

    Prochaine émission

    La Suède, le pays sans cash

    La Suède, le pays sans cash
    Dans les boutiques de Stockholm, vous pouvez voir les Suédois payer avec leur carte bancaire, ou leur téléphone, mais de plus en plus rarement avec de l’argent liquide. L’utilisation du cash, en valeur, représente (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.