GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Nerval, l'inconsolé

    Couverture de la bande dessinée «Nerval, l'inconsolé», par David Vandermeulen et Daniel Casanave. Crédits: Casterman

    « Je suis le Ténébreux, - le Veuf, - l'Inconsolé, Le Prince d'Aquitaine à la Tour abolie ». Ces deux vers-là, beaucoup les connaissent, et c’est à eux qu’on pense quand on évoque l’œuvre de Gérard de Nerval. Avec quelques autres détails de sa vie : sa folie, cette promenade aux Tuileries en tenant en laisse un homard bleu et sa mort, pendu, attaché par sa cravate à une grille du centre de Paris. L’album, dont nous allons parler, a l’immense mérite de nous faire découvrir, et de nous faire aimer aussi l'un des plus grands poètes français, dont la vie mérite d’être racontée. Une bande dessinée pleine d’humour et de clins d’œil, Nerval l’Inconsolé, de David Vandermeulen et Daniel Casanave est parue chez Casterman.

    Jean-Nicolas Illouz est professeur de Littérature française du XIXème siècle, à l’Université Paris VIII, il dirige la Revue Nerval. Une revue qui reflète l’actualité des études nervaliennes. Elle s’adresse à tous ceux, chercheurs, lecteurs ou écrivains, que l’œuvre de Nerval intéresse.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.