GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le président Erdogan «prévoit bel et bien de rencontrer la délégation américaine», a déclaré le directeur de la communication de la présidence turque, Fahrettin Altun, sur Twitter. Le président turc avait affirmé plus tôt ce mercredi sur Skynews qu'il ne s'entretiendrait pas avec le vice-président américain Mike Pence et le secrétaire d'Etat Mike Pompeo attendus à Ankara pour exiger l'arrêt de l'offensive turque en Syrie. «Je ne les rencontrerai pas», avait déclaré M. Erdogan à Sky News, «ils rencontreront leurs homologues. Moi, je ne parlerai qu'à Trump, s'il vient», avait-il ajouté.

    Yémen: Amal Basha réclame une commission d'enquête internationale

    Amal Basha dirige l'ONG Sisters Arab Forum for Human Rights, affiliée à la Fédération internationale des droits de l'homme. RFI/Véronique Gaymard

    Le Yémen est déchiré depuis trois ans par une guerre qui a fait 8 500 morts et 50 000 blessés dans un pays miné par la pauvreté. Une guerre entre les rebelles houthis et leurs alliés iraniens qui contrôlent le nord du pays, et les forces progouvernementales soutenues par la coalition menée par l’Arabie saoudite au sud, et puis, dans la région de Taez, la présence de groupes armés dont al-Qaïda, des salafistes, ainsi que l’organisation de l’Etat islamique. Le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme a lancé un cri d’alarme à nouveau cette semaine, alors que des enfants ont encore été tués par des bombardements des deux côtés. C’est la pire crise humanitaire avec plus de 850 000 cas de choléra. Le Conseil des droits de l’homme réuni à Genève étudie une résolution pour demander une commission d’enquête internationale. C’est ce que souhaite Amal Basha, de l’ONG Sisters Arab Forum for Human Rights, une organisation de droits de l’homme yéménite.


    Sur le même sujet

    • Yemen

      Yémen: les Houthis défient leurs ennemis trois ans après leur conquête de Sanaa

      En savoir plus

    • Yémen

      Yémen: «le pays est totalement dévasté»

      En savoir plus

    • Yémen

      L’épidémie de choléra au Yémen menace 850 000 personnes, selon le CICR

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.