GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 7 Décembre
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Amère victoire pour Merkel

    Angela Merkel au siège de la CDU, à Berlin, le 24 septembre 2017, après son discours sur le résultat des élections. © REUTERS/Fabrizio Bensch

    Une « victoire cauchemardesque », titrait ce matin le quotidien allemand Bild.  Certes, la chancelière Angela Merkel réussit une performance inégalée en Europe : être élue pour un quatrième mandat à la tête du gouvernement. Mais avec à peine 33% des voix, son parti la CDU sort très affaibli.  Et il sera « traqué » sur sa droite, a déjà promis le parti populiste d’extrême droite : Alternative für Deutschland. L’AfD qui, avec 13 % des voix, fait une entrée historique et fracassante au Parlement. Il devrait pouvoir compter autour de 90 députés sur 700. Julien Méchaussie décrypte pour nous la stratégie adoptée par Merkel pour conserver le pouvoir. Un recentrage, qui a créé un appel d’air dans lequel s’est engouffré l’AfD.

    Le parti social démocrate, on l’a dit, qui était le principal partenaire de coalition d’Angela Merkel, lors du précédent gouvernement, va désormais siéger dans l’opposition, après avoir réalisé son pire score depuis la Seconde Guerre mondiale, soit 20,5 pour cent.

    Les négociations pour former une nouvelle coalition, sans doute avec les Verts et les libéraux vont donc commencer. La chancelière a, au plus, un mois pour tout boucler avant de prêter serment. Une cérémonie toute simple, très loin du faste présidentiel français. C’est ce qu’a raconté Pascale Hugues à Catherine Rolland.

    « Was ist das », chronique d’une Française à Berlin, de Pascale Hugues, est publié aux éditions Les Arènes.

    Des demandeurs d'emplois de zones rurales sont formés en 8 mois au métier de codeur informatique. © Laurent Berthault.

    Le codage contre le chômage
    Former aux métiers du numérique, les chômeurs, les non diplômés, dans un département très rural : c’est l’objectif du réseau Simplon en France qui a ouvert un nouvel établissement à Cheylard dans l’Ardèche, à 2 heures et demi au sud-ouest de Lyon. Laurent Berthault est allé la visiter.

    L’Histoire des enfants-loups
    C’est un épisode assez méconnu de la Seconde Guerre mondiale. La fuite des enfants allemands de Koenigsberg, qui allait devenir Kaliningrad après l’occupation soviétique. Des enfants qui fuient seuls vers la Lituanie voisine et, qu’en raison de leur errance, on appelle les enfants loups. Aujourd’hui, leur histoire est reconnue, et le musée de Klaipeda sur la côte lituanienne a voulu retracer leur parcours. Marielle Vitureau.


    Sur le même sujet

    • Reportage International

      Allemagne: après sa maigre victoire, Merkel face au défi de la coalition

      En savoir plus

    • Carrefour de l'Europe

      Angela Merkel, une victoire annoncée

      En savoir plus

    • Revue de presse française

      A la Une: Angela Merkel, l'austère allemande

      En savoir plus

    • Invité France

      France: pourquoi le chômage persiste-t-il en période de croissance?

      En savoir plus

    • Accents d'Europe

      Chômage des jeunes: le défi européen

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.