GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Décembre
Mercredi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le président du Conseil des programmes scolaires claque la porte

    Le ministre français de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, le 18 mai 2017 à l'Elysée, à Paris. REUTERS/Charles Platiau

    Le président du Conseil supérieur des programmes (CSP), Michel Lussault, démissionne sur fond de désaccord avec le nouveau ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Depuis sa prise de fonction, le nouveau ministre a multiplié les annonces, souvent jugées polémiques, notamment sur les évaluations en CP et les rythmes scolaires. Selon Michel Lussault, il a remis en cause « de façon très brutale et unilatérale des évolutions qui avaient été longuement discutées pendant les années précédentes ». Le décryptage de l’historien de L'Éducation Claude Lelièvre.


    Sur le même sujet

    • Education

      France: pour la rentrée, Jean-Michel Blanquer veut une école «de la confiance»

      En savoir plus

    • 7 milliards de voisins

      La nouvelle idéologie de l’éducation: ni droite, ni gauche, mais du pragmatisme?

      En savoir plus

    • France / Education

      France: le ministre de l’Education dévoile son plan contre l’échec scolaire

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.