GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 7 Décembre
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    L'écrivain turc Orhan Pamuk, prix Nobel de littérature 2006, de passage à Paris

    L'écrivain turc Orhan Pamuk chez son éditeur français Gallimard (septembre 2017). © Catherine Fruchon-Toussaint / RFI

    Orhan Pamuk, né en 1952 à Istanbul, est aujourd'hui l'auteur turc le plus lu au monde, connu également pour son engagement intellectuel et politique. Parmi ses livres les plus marquants Mon nom est Rouge (2001), Neige (2005) (Prix Médicis étranger, Prix Méditerranée étranger), Istanbul (2007), Le Musée de l'innocence (2011). Son oeuvre traduite en 60 langues a été couronnée par le Prix Nobel de Littérature en 2006.

    Son roman Cette chose étrange en moi (La vie, les aventures, les rêves du marchand de boza Mevlut Karatas, et l'histoire de ses amis, et Tableau de la vie à Istanbul entre 1969 et 2012, vue par les yeux de nombreux personnages) vient d'être traduit en français par Valérie Gay-Aksoy, aux éditions Gallimard, comme les précédents.

    Couverture du roman "Cette chose étrange en moi" D'après photo © Ara Güler/Magnum Photos/Design © Faber & Faber.

    "Comme tant d’autres, Mevlut a quitté son village d’Anatolie pour s’installer sur les collines qui bordent Istanbul. Il y vend de la boza, cette boisson fermentée traditionnelle prisée par les Turcs.
    Mais Istanbul s’étend, le raki détrône la boza, et pendant que ses amis agrandissent leurs maisons et se marient, Mevlut s’entête. Toute sa vie, il arpentera les rues comme marchand ambulant, point mobile et privilégié pour saisir un monde en transformation. Et même si ses projets de commerce n’aboutissent pas et que ses lettres d’amour ne semblent jamais parvenir à la bonne destinataire, il relèvera le défi de s’approprier cette existence qui est la sienne.
    En faisant résonner les voix de Mevlut et de ses amis, Orhan Pamuk décrit l’émergence, ces cinquante dernières années, de la fascinante mégapole qu’est Istanbul. Cette «chose étrange», c’est à la fois la ville et l’amour, l’histoire poignante d’un homme déterminé à être heureux."
    (Présentation de l'éditeur)

    A LIRE EGALEMENT

    Couverture de la revue "L'Herne : Pamuk" Photo de Hakan Ezilmez, © YKKSY archive

    Couverture du livre "Istanbul" d'Orhan Pamuk © Editions Gallimard

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Sur le même sujet

    • Littérature / Turquie

      Orhan Pamuk, de l'autre côté du Bosphore

      En savoir plus

    • Turquie

      Turquie: le prix Nobel Orhan Pamuk critique l'autoritarisme du pouvoir

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.