GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Février
Jeudi 14 Février
Vendredi 15 Février
Samedi 16 Février
Aujourd'hui
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le philosophe Alain Finkielkraut insulté par des «gilets jaunes»: ouverture d'une enquête par le parquet de Paris
    • Syrie: les Kurdes ne doivent pas être sacrifiés, avertit la ministre française des Armées, Florence Parly (Le Parisien)
    • Bangladesh: l'incendie situé dans un bidonville de la ville portuaire de Chittagong fait neuf morts (police)
    • La Suède a annoncé le rappel de son ambassadeur au Guatemala (communiqué)
    • Syrie: Donald Trump demande aux Européens de rapatrier leurs jihadistes prisonniers

    «Ce continent génère des perspectives pour les entreprises françaises et africaines»

    Bruno Mettling. © Jeune Afrique/Bruno Levy

    Fin de la première session ce soir à Abidjan du forum économique Africa 2017. Forum qui se poursuivra à Tunis et Nairobi les 5 et 6 octobre prochain. 48 heures de rencontres et de débats à propos de l'investissement sur le continent, des opportunités d’affaires pour les secteurs privés africains et français et sur les enjeux liés à l'intégration régionale. On en parle avec l'un des coordinateurs de ce forum Bruno Mettling, directeur Afrique du groupe de téléphonie Orange et coprésident d'Africa France.

    « C’est la deuxième édition du forum économique Africa 2017. On avait été surpris par le succès de la première édition à Paris et nos amis africains nous avaient fait promettre d’organiser l’année d’après, en terre d’Afrique cette manifestation. Donc c’est l’enjeu d’Africa 2017 et ce qui est sidérant, je vous le dis très franchement et avec des termes forts, c’est qu’aux 650 entreprises françaises traditionnelles qui sont présentes, 4000 entreprises africaines se sont inscrites entre les trois sites où nous développons l’édition cette année, puisque nous sommes présents à Abidjan aujourd’hui, nous serons à Tunis et à Nairobi… Cela veut dire que la dynamique économique de ce continent génère des perspectives à la fois pour les entreprises françaises mais aussi pour les entreprises africaines, des besoins de coopération et d’échanges entre entreprises pour développer ensemble des nouveaux produits et des nouveaux marchés qui va au-delà que ce que l’on avait pensé. »


    Sur le même sujet

    • Eco d'ici Eco d'ailleurs

      Bruno Mettling, Grand invité de l'Economie

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.