GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Mercredi 26 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 28 Juin
Samedi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le président tunisien Béji Caïd Essebsi, 92 ans, a été hospitalisé jeudi 27 juin en raison d'un grave problème de santé, selon la présidence.

    Dernières infos
    • Le constructeur automobile Ford annonce la suppression de 12 000 emplois en Europe (communiqué)
    • Tunisie: explosion dans le centre-ville de Tunis
    • Médias: la journaliste Françoise Joly nommée directrice de l'information à TV5 Monde
    • Politique française: Bruno Retailleau (LR) demande à Emmanuel Macron de lever toute «ambiguïté» sur la laïcité (CNews)
    • Ethiopie: arrestation de plus de 56 membres et sympathisants d'un parti nationaliste amhara
    • Arrestation en Allemagne d'un suspect bosnien des attentats à Paris du 13 novembre 2015 (police)
    • Canicule en France: interdiction du transport d'animaux pour «quelques jours» (ministère de l'Agriculture)
    • Kirghizstan: les députés lèvent l'immunité de l'ex-président Atambaïev, inculpé de corruption

    Le captage-stockage du CO2 refait surface au large de la Norvège

    La Norvège espère en faire une industrie florissante et stocker à elle seule jusqu'à 400 millions de tonnes de CO2 d'ici 2050, l'équivalent des émissions carbone de la France. GettyImages

    Trois compagnies pétrolières s'associent pour réaliser le premier projet commercial de captage et de stockage de CO2 au large de la Norvège.

    Capter et stocker le CO2... Cette solution envisagée pour éviter de libérer ce gaz à effet de serre dans l'atmosphère refait surface au large de la Norvège. Sous la forme d'un projet commercial et non plus seulement expérimental, auquel s'associent trois compagnies pétrolières européennes, Statoil, Total et Shell.

    Il s'agit de collecter le dioxyde de carbone émis par une cimenterie, un incinérateur de déchets et une usine de fabrication d'engrais de l'est de la Norvège. De transporter ce CO2 par bateau jusqu'à la côte ouest du pays scandinave et de là, de faire partir le gaz à effet de serre par un gazoduc jusqu'au gisement gazier sous-marin de Troll, en mer du nord norvégienne. Dès 2022, 1,5 million de tonnes annuelles de CO2 d'entreprises norvégiennes pourraient être ainsi stockées sous la mer.

    En faire une industrie florissante

    La Norvège est pionnière dans ce domaine, elle stocke depuis 20 ans du CO2 dans ses anciens gisements gaziers dans un but expérimental. Pourtant la technologie ne décollait pas depuis 2008 et l'effondrement du prix européen du carbone, qui la rendait trop chère.

    Des innovations ont permis d'en faire baisser le coût, comme la combustion en boucle, sans azote et uniquement à l'oxygène, pour ne pas amoindrir le rendement énergétique d'une centrale à gaz lorsqu’on en capture le CO2. Les pistes de valorisation du gaz carbonique comme matière première se multiplient : production de plastique, de ciment, de béton, de nouveaux hydrocarbures. Même Christiana Figueres, de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques s'est convertie à la capture et au stockage du CO2, longtemps très controversée !

    La Norvège espère en faire une industrie florissante et stocker à elle seule jusqu'à 400 millions de tonnes de CO2 d'ici 2050, l'équivalent des émissions carbone de la France. Les Chinois, assure le gouvernement norvégien, voudront à tout prix de cette technologie.

    Prochaine émission

    Le Vietnam nouvel atelier du mobilier mondial s’implante dans les forêts d’Afrique

    Le Vietnam nouvel atelier du mobilier mondial s’implante dans les forêts d’Afrique
    C'est la nouvelle cible de Donald Trump. Le Vietnam est accusé de nuire davantage au commerce américain que la Chine. Le Vietnam exporte il est vrai de plus en plus de produits vers les États-Unis. En particulier du mobilier, fabriqué avec du bois pas (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.