GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 7 Décembre
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Valère Novarina, au bout de la langue

    Le comédien Dominique Pinon dans la pièce «L'homme hors de lui», de Valère Novarina. Crédits: Simon Gosselin

    Valère Novarina est un artiste total : écrivain, metteur en scène, peintre et plasticien, il est surtout un alchimiste du verbe, un architecte des mots et de la langue. Depuis plus de 40 ans, il fait exploser une parole libre, plein de fulgurances, de surprises, d’éclats (et notamment d’éclats de rire) sur les scènes de théâtre. Il revient aujourd’hui en compagnie de Dominique Pinon, l’un de ses acteurs fétiches qui jubile intellectuellement, et surtout corporellement de cette langue si capricante qu’il exhale hors de lui. Et le spectateur est à l’unisson. L’homme hors de lui, de Valère Novarina avec Dominique Pinon est à applaudir jusqu’au 19 octobre 2017 au Théâtre de la Colline à Paris.

    Fabienne Verdier est peintre. Elle publie un beau livre intitulé Polyphonies, Formes sensibles du langage et de la peinture, un livre coédité par Le Robert et Albin Michel, et coécrit avec Alain Rey, l'homme du Robert.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.