GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 23 Octobre
Mardi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Il y a cinquante ans, la mort du Che (épisode 2)

    Statue d’Ernesto Che Guevara à la Higuera, en Bolivie, où le guérillero a été tué. © Reuters

    Il y a cinquante ans, le 9 octobre 1967, Che Guevara était exécuté en Bolivie, où il a mené sa dernière guérilla. A cette époque, le révolutionnaire argentin avait échoué à convaincre les paysans boliviens du bien-fondé de son combat. Aujourd’hui, une route du Che célèbre son histoire. Nous allons suivre cette route jusqu’à Vallegrande, où le corps du Che a été exposé, et enterré clandestinement. Mais avant cela, rendons-nous à La Higuera. En compagnie de Crecencia et de son fils, Santos, nous nous enfonçons dans la quebrada del Churo, un canyon où au bout de onze mois de combat, et de clandestinité, le Che va être capturé.

    «Les derniers jours de Che Guevara», de Frédéric Faux. Editions L'Archipel

     


    Sur le même sujet

    • Reportage International

      La Bolivie va commémorer les 50 ans de la mort de Che Guevara

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Conakry, le défi de la salubrité

    Conakry, le défi de la salubrité
    Grand reportage nous emmène aujourd’hui à Conakry. Autrefois surnommée la perle de l’Afrique de l’Ouest, aujourd’hui les plages de sable fin et les rues ombragées par les vieux baobabs sont jonchées (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.