GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
Jeudi 22 Février
Vendredi 23 Février
Aujourd'hui
Dimanche 25 Février
Lundi 26 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Grossesse des jeunes filles: comment revenir à l'école?

    Juliana, 16 ans, tombée enceinte lorsqu'elle avait 13 ans. Vivant chez sa mère, elle rêve aujourd'hui de retourner à l'école qu'elle avait dû abandonner. © RFI/Cécile Lavolot

    Malgré la politique « Zéro grossesse à l’école » mise en place par la ministre de l’Education nationale en 2015, les grossesses précoces restent selon le Ministère un « fléau préoccupant et persistant », avec près de 4000 grossesses enregistrées mi 2017. Au-delà des campagnes de prévention, comment faire revenir ces jeunes filles à l’école ? Quels moyens sont mis en place ?

    - Yeboua Ban, enseignant, conseiller à la Direction de la Mutualité et des Œuvres Sociales en milieu Scolaire, chargée de projets sur la question des grossesses en milieu scolaire
    - Francis Akindès, sociologue à la chaire UNESCO de bioéthique à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké
    - Juliana Koudougnon, jeune fille de 16 ans, tombée enceinte à 13 ans. Elle souhaite reprendre sa scolarité en cours du soir
    - Famari Barro, directeur pour la Côte d'Ivoire de l’ONG Save the children.
     

    Avec également, les trois finalistes du RFI Afrique ChallengeApp

    - Patricia Nzolantima du projet My Nyota, application qui permet aux jeunes femmes de mieux gérer leur cycle menstruel

    - Raissa Banhoro du programme Lucie qui offre de façon ludique et aisée les rudiments de l'alphabétisation.

    - Seynabou Thiam, Femin’in, un programme sur le cycle menstruel et l’hygiène menstruelle.


    Sur le même sujet

    Prochaine émission

    L’apparence physique au travail: être beau avant d’être bon?

    L’apparence physique au travail: être beau avant d’être bon?
    Trop belle, trop gros ou trop petit. Faut-il avoir la tête de l’emploi pour travailler ? Pourquoi le physique est-il un facteur aussi discriminant ?
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.