GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Muscle synthétique pour robots super-costauds

    Un actionneur souple autonome trois fois plus fort que le muscle naturel, sans aide externe. Une percée dans la robotique douce. (Capture d'écran YouTube) Columbia Engineering

    Des scientifiques américains ont mis au point un muscle synthétique pour permettre aux robots de forme humanoïde de se déplacer exactement comme les humains et de reproduire de façon fluide notre gestuelle. Fabriqués à base de silicone et par impression 3D, ces tissus musculaires artificiels procureront aux futurs androïdes une force colossale, des robots super-costauds qui soulèveront des charges très lourdes, jusqu’à 1 000 fois leur poids. Dominique Desaunay

    Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? se demandait Philip K. Dick en 1966 en rédigeant un roman de science-fiction monumental, plus connu sous le nom de Blade Runner, grâce à l’adaptation cinématographique réalisée, des années plus tard, par Ridley Scott. Une œuvre qui revient aujourd’hui sur les écrans avec la sortie en salles de Blade Runner 2049 du Canadien Denis Villeneuve. Ce nouvel opus réactualise bon nombre de questions existentielles qui agitent autant les ciboulots des humanoïdes « répliquant » du film, que les caboches humaines dans la réalité : qui suis-je, où vais-je et dans quel état j’erre, dans ce monde qui se vide peu à peu de son humanité ? Autant de réflexions autour d’une métempsychose cybernétique réelle ou fantasmée que les formidables progrès accomplis dans les domaines de l’intelligence artificielle et de la robotique ont largement suscitées.

    Mais là n’est pas la question ! Car les androïdes actuellement conçus pour ressembler à leurs créateurs n’ont pas vraiment fière allure. Avec leurs « Pa-pattes » en métal plastifié, leurs corps en forme de bidon et une tête siliconée façon papier mâché, impossible pour l’instant de les confondre avec le boulanger du coin… Ça ne pouvait plus durer ! Des chercheurs américains de l’université Columbia ont voulu apporter un peu de chair synthétique aux robots raides et psychorigides qui traversent de temps à autre notre quotidien.

    Le muscle artificiel souple qu’ils ont mis au point est capable de soulever mille fois son propre poids et permet de reproduire le mouvement d'un organe naturel avec encore plus d’élasticité. Entièrement imprimée en 3D, cette chair de cyborg est constituée d'une enveloppe d'élastomère en silicone refermant des microbulles d'éthanol. Une résistance électrique de faible puissance parcourt le dispositif pour le chauffer. À 80 degrés, le liquide s’évapore et en augmentant de volume, dilate le muscle artificiel. « Nous avons dépassé l'une des dernières barrières à la création de robots ressemblant à des êtres humains » concluent les chercheurs qui comptent coupler leur invention avec un programme d’intelligence artificielle afin de piloter automatiquement les contractions des tissus musculaires robotisés.

    Une nouvelle « robolution » est en marche avec la production de machines intelligentes et d’apparence 100% humaine. Compteront-elles alors des moutons électriques avant de s’endormir ? Pourquoi pas ! Quand les futurs androïdes, qui, même en mode veille, auront enfin le droit de se rendre au pays des songes, en compagnie de leurs alter ego biologiques, les humains.

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr.


    Sur le même sujet

    • Nouvelles Technologies

      Des nano-muscles plus vrais que nature

      En savoir plus

    • Nouvelles Technologies

      Une robotique polymorphe et multifonction (rediffusion)

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.