GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 24 Novembre
Samedi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Les Kurdes perdent les zones disputées, les élections reportées

    Les forces irakiennes dans Kirkouk, le 16 octobre 2017. REUTERS

    En 48 heures, l'armée irakienne a repris quasiment toutes les zones dont les combattants kurdes s'étaient emparés progressivement depuis 2003, notamment dans la province pétrolière de Kirkouk. Face à ce cuisant revers et à la profonde crise politique qui s'ensuit, le comité d'organisation des élections présidentielle et législatives a reporté ces scrutins prévus initialement le 1er novembre au Kurdistan. Le coup le plus dur pour les Kurdes a été la perte des champs pétroliers de Kirkouk, qui ruine leur espoir d'un Etat indépendant détaché de l'Irak. L’analyse de Cyril Roussel, spécialiste du Kurdistan irakien.


    Sur le même sujet

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.