GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 18 Décembre
Mercredi 19 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Industrie automoblie: le conseil d'administration de Nissan échoue à nommer un successeur à Carlos Ghosn (communiqué)
    • Sécurité routière: le nombre de morts sur les routes en recul de 1,8% en novembre (officiel)
    • Attentat de Strasbourg: un proche du tueur présenté à un juge d'instruction (parquet de Paris)
    • Yémen: le cessez-le-feu entre officiellement en vigueur mardi à Hodeïda (responsable ONU)
    • France-social: la SNCF versera des primes exceptionnelles à près de 100 000 salariés (Pepy)
    • Grèce: explosion d'une bombe contre la télé privée Skaï, pas de blessés mais des dégâts matériels (police)

    Ayed Nabaa

    Le cinéaste Ayed Nabaa. © RFI/Yasmine Chouaki

    Le Maroc est encore dans nos cartons… car, en revenant du Festival Europe Orient du Film Documentaire de Tanger (dont la 5ème Edition s’est déroulée
    du 18 au 23 septembre 2017), on a pu ramener les bobines de films du réalisateur-producteur Ayed Nabaa. Pourquoi lui, c’est vrai, au milieu de tous ces réalisateurs jordaniens, irakiens, libanais, espagnols ou allemands à l’affiche de ce Festival qui jouait la carte de l’Europe et de l’Orient, pourquoi ce réalisateur franco-jordano palestinien? Sa présence au monde cinématographique n’est pas anodine. D’ailleurs, au milieu des Masterclasses et autre conférences, le Festival lui a confié un Atelier du scénario pour les jeunes réalisateurs de Tanger. Conversation enregistrée, il y a quelques semaines, dans cette ville de rêve économique et culturel qu’est Tanger...

    Brigitte Fontaine & Areski C’est normal

    Rodolphe Burger Samuel Hall

    • Mbarek Ould Beyrouk

      Mbarek Ould Beyrouk

      J’ai oublié la musique de tes pas, je n’entends plus que le grondement de leurs bottes. C’est p.29 de "Je suis seul", nouveau roman …

    • Haris Haka Resic

      Haris Haka Resic

      C’est comme ça qu’on le présente ‘le beau Haris Resic’. Donc le beau Haris Resic est là. Un comédien, chanteur cinquantenaire, …

    • Fanny Glissant

      Fanny Glissant

      Bizarre parfois le destin... pourquoi ne s’est-elle pas retrouvée plus tôt sur la route d’ESM, Fanny Glissant ? Je n’saurais dire, …

    • Mouloud Mimoun

      Mouloud Mimoun

      Le cinéma arabe et le journalisme, l’Algérie entre 2 portes et la France sa terre natale : je vous présente Mouloud Mimoun. On pourrait …

    • Mehdi Ben Attia

      Mehdi Ben Attia

      Mehdi Ben Attia a le sens de la famille. Cherchez pas, pour lui ceux qui font partie du cercle intime s’appellent Bunel, Pasolini, Godard ou Chabrol. Né …

    • Feurat Alani

      Feurat Alani

      C’est sérieux et c’est savoureux : c’est l’Irak de Feurat Alani, journaliste né à Paris de parents irakiens. Tombé …

    • Sidiki Bakaba

      Sidiki Bakaba

      L’exil est une espèce de longue insomnie, c’est c’que disait ce cher Victor Hugo. Peut-être que Sidiki Bakaba va pouvoir dormir à …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.