GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
Aujourd'hui
Mardi 26 Juin
Mercredi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    La romancière Ayelet Gundar-Goshen raconte la migration erythréenne en Israël

    Ayelet Gundar-Goshen en studio à RFI (septembre 2017). © RFI/Fanny Renard

    Ayelet Gundar-Goshen est née en 1982. Diplômée en psychologie clinique à l'Université de Tel-Aviv, elle est aujourd'hui scénariste. Elle partage son temps entre l'écriture et son combat pour la paix. Son premier roman, Une nuit, Markovitch, encensé par la critique et couronné par le prix Wizo 2017, a été traduit en huit langues. Réveiller les lions est son deuxième roman. Il a été traduit de l'hébreu par Laurence Sendrowicz, aux éditions Presses de la Cité.

    Couverture du deuxième roman d'Ayelet Gundar-Goshen © Cavan Images / Plainpicture

    "Le Dr Ethan Green est un homme bien. Il sauve des vies. Il aime sa femme. Il adore ses deux petits garçons. Le Dr Ethan Green a de la chance : il est né du bon côté. Cette nuit-là, pourtant, le neurochirurgien prend la fuite après avoir percuté un homme sur une route, dans le désert.
    Le lendemain, la femme de cet homme se présente à la villa du médecin : elle a tout vu. Sirkitt, qui partage une tente avec d'autres clandestins soudanais ou érythréens, découvre un monde de confort. Cependant, ce qu'elle exige d'Ethan en échange de son silence ne se quantifie pas en argent... Alors que l'enquête sur le chauffard est confiée à son épouse, inspecteur de police, Ethan Green s'engouffre dans la mécanique de la double vie, sur fond de trafics, de violences – et de désirs inavouables.

    Après Une nuit, Markovitch, l'espoir de la littérature israélienne revient avec un thriller humanitaire qui plonge le lecteur au coeur d'un monde méconnu et clandestin. Concerto pour trois voix capiteux et tendu, Réveiller les lions fait jaillir un chant âpre et sombre mais irradié d'empathie, qui en dit autant sur les failles d'un pays que sur celles d'un couple – un roman dérangeant et engagé qui en dit moins sur ce qui oppose les hommes que sur ce qui les lie." (Présentation de l'éditeur).

    Chronique «Books» de Baptiste Touverey : "L'amour, le vrai. Huit siècles après avoir été composé, Layla et Majnûn, l'un des grands chefs d'oeuvre de la poésie persane et de la littérature mondiale, est enfin disponible en français".

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.