GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Conakry, le défi de la salubrité

    A la décharge de Concasseur, les chercheurs de déchets fouillent pour trouver du plastique ou du fer. © RFI/Coralie Pierret

    Grand reportage nous emmène aujourd’hui à Conakry. Autrefois surnommée la perle de l’Afrique de l’Ouest, aujourd’hui les plages de sable fin et les rues ombragées par les vieux baobabs sont jonchées d’ordures. Une seule décharge publique pour 1000 à 1200 tonnes de déchets par jour. Une agence de l’assainissement a été créée, en décembre 2016 par décret présidentiel, mais le secteur manque cruellement de moyens, financiers et techniques.


    Sur le même sujet

    • Guinée Conakry

      Eboulement d’une décharge en Guinée: le laxisme du gouvernement pointé du doigt

      En savoir plus

    • Guinée

      Guinée: des morts dans l'éboulement d'une décharge en banlieue de Conakry

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Villages de réfugiés en Calabre, la fin d’un modèle ?

    Villages de réfugiés en Calabre, la fin d’un modèle ?
    Sauver des villages abandonnés en intégrant des demandeurs d’asile : c’est le pari fait par plusieurs villages de Calabre, certains dès la fin des années 90. Surnommée « la ville des migrants » la localité de Riace a notamment accueilli jusqu’à 600 personnes, (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.