GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 13 Novembre
Mardi 14 Novembre
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    L’heure de tous les possibles en Catalogne

    A gauche, Carles Puigdemont, président de l'Autorité catalane à Barcelone, le 26 octobre 2017. REUTERS/Yves Herman

    Quelle que soit l’issue du bras-de-fer entre Madrid et Barcelone, la population catalane reste, de toute façon, divisée entre partisans et adversaires de l’indépendance. Au centre de Barcelone, sur la mythique place historique San Jaume, juste devant le palais de la Generalitat, un homme le constate tous les jours. Lluis Villacorta Monterro manifeste seul, chaque après-midi, depuis septembre 2017. Cet homme de 52 ans est partisan de l’indépendance, mais tout le monde vient lui parler, quelle que soit sa position politique, comme s’il était un médiateur de fortune. A Barcelone, Leticia Farine est allée à sa rencontre.

    Lluis, un militant très visible de la cause indépendantiste. © Leticia Farine

    Le Tchèque anti-charia
    Après les élections en République Tchèque qui ont vu la victoire du milliardaire Andrej Babis, l’extrême droite pourrait bien accéder aux plus hautes fonctions au sein d’un gouvernement de coalition, et notamment Tomio Okamura. Ce Tchèque d’origine japonaise porte un discours anti migrants et anti islam. Son portrait est signé Alexis Rosenzweig.

    Monsanto attendra…
    Incapable de parvenir à un compromis, la Commission européenne a préféré reporter le vote sur l’autorisation du Glyphosate. Le pesticide accusé d’être cancérigène voit sa licence expirer en décembre 2017. Face à la pression conjointe d’une pétition citoyenne, des ONG, et de certains pays comme la France, l’Europe pourrait décider de ne pas donner une autorisation de 10 ans mais de 7, voire de 5 ans. Pour en parler on retrouve Daniel Vigneron du site myeurop.info

    A l’heure de l’après-nucléaire
    En Lituanie, la principale centrale nucléaire, de type Tchernobyl, est en cours de démantèlement depuis 2009. C’était une des conditions posées par l’Union européenne pour accepter l’entrée du pays dans l’UE. Mais à côté de la centrale d’Ignalina, on trouve une petite ville de 20 000 habitants, Visaginas, qui a été construite de toutes pièces, il y a quarante ans, pour loger les employés du nucléaire. Que va-t-elle devenir? C’est le reportage de Marielle Vitureau.

    Ceci est un tableau
    Pour quelques mois, le célèbre tableau de Magritte «Ceci n’est pas une pipe» fait son retour à Bruxelles, au Musée des Beaux Arts. Une œuvre emblématique qui annonce toute la problématique de l’art contemporain. Quelques explications avec Laxmi Lota.


    Sur le même sujet

    • Espagne

      Catalogne: Carles Puigdemont renonce à convoquer des élections anticipées

      En savoir plus

    • Espagne / Catalogne

      Indépendance en Catalogne: incertitudes sur les intentions de Carles Puigdemont

      En savoir plus

    • Espagne

      A la veille d'une mise sous tutelle de la Catalogne, le bras de fer continue

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.