GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Un hôpital Smart Santé

    La montre connectée de massage cardiaque. ©CHU Angers

    Réalité virtuelle, objets connectés, robotique, etc, le Centre hospitalier universitaire de la ville d’Angers, en France, expérimente depuis 10 ans et avec succès de nouvelles approches de la médecine « traditionnelle » en développant des technologies innovantes. Une numérisation du secteur médical qui concerne autant les professionnels de santé que les patients.

    Le Centre hospitalier universitaire d’Angers, dans le Maine-et-Loire en France, est devenu une référence dans le domaine de l’e-santé. L’établissement s’est spécialisé dans la formation des futurs médecins et chirurgiens en utilisant des mannequins robotisés ou virtuels pour s’entraîner. Acquérir de nouvelles compétences dans le numérique est indispensable aux futurs praticiens, nous explique Cécile Jaglin, directrice générale du CHU d’Angers.

    « Ce qui est fabuleux au CHU d’Angers, c’est que l’on a un centre de simulation qui a maintenant 10 ans. Le fait de se former sur des mannequins, sur des simulateurs qui sont des sortes de jouets, mais des jouets apprenants, vont permettre de passer à une médecine où on ne fait jamais un premier geste sur un patient. »

    Réalité virtuelle, robotisation, internet des objets, analyses des données massives de l’internet, plusieurs projets innovateurs sont expérimentés au CHU d’Angers. Le docteur Julien Verchère teste une application sur une montre connectée dédiée au massage cardiaque que tous les professionnels de santé pourront piloter via leur smartphone.

    « Concrètement c’est une montre avec un accéléromètre qui va permettre de mesurer l’accélération et d’en déduire un déplacement, c’est exactement comme votre podomètre quand vous allez courir, c’est le même principe : la position des mains sont au milieu du thorax et puis les deux bras bien tendus, on commence à masser à la vitesse là, et la montre devient verte lorsque j’ai une profondeur entre 5 à 6 centimètres. Dès que j’arrête elle se remet dans le rouge, elle me dit qu’il faut que je reprenne le massage correctement et en même temps j’ai une vibration qui me permet de savoir à quelle fréquence je dois masser mon patient. »

    L’hôpital universitaire expérimente bien d’autres innovations, citons les opérations du cerveau sans anesthésie grâce à un casque immersif de réalité virtuelle, sans oublier le robot japonais Pepper qui est chargé d’accueillir les malades avant leur intervention.

    L’arrivée du numérique en milieu hospitalier préfigure ce que sera la santé de demain interactive, prédictive et personnalisée.

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.