GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Décembre
Mardi 19 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Espace: une fusée «Soyouz» s'envole vers la station spatiale internationale (ISS) avec trois astronautes à bord

    Irlande: polémique sur la construction d'un futur datacenter par Apple

    Une vue de Dublin, capitale de l'Irlande (photo d'illustarion). Robzle/wikimedia.org

    Direction l’Irlande, où Apple va peut-être bientôt pouvoir lancer le chantier d’un datacenter, un centre de collecte et de stockage de données informatiques. La justice a donné son feu vert au chantier que la firme américaine avait annoncée début 2015. Une affaire qui a beaucoup fait parler dans le pays.

    De notre correspondant à Dublin,

    L’Irlande, quartier général européen de nombreuses multinationales, est un pays plutôt accueillant pour les entreprises technologiques, avec sa fiscalité avantageuse notamment. Cette affaire a donc suscité pas mal d’incompréhensions, d’autant que le projet d’Apple est d’une certaine ampleur : il s’agirait de l’investissement privé le plus important de l’histoire dans l’ouest du pays, 850 millions d’euros au total, dans une région désindustrialisée où la firme à la pomme est attendue comme un sauveur.

    On parle de centaines d’emplois pour la phase de construction, plus les ingénieurs et les ouvriers de maintenance une fois le centre ouvert. Et Apple a vu grand, puisqu’il propose un site autonome en énergie 100 % renouvelables, la création d’un espace éducatif pour les écoles locales et de zones de promenade pour les riverains. Bref, un projet assez vendeur qui a séduit la totalité des habitants sauf deux, une avocate et un ingénieur, qui contestent le chantier depuis le début.

    Et quel est le problème selon eux ?

    Ils estiment que l’évaluation d’impact environnemental qu’Apple a fourni comme la loi l’y oblige est insuffisante voire trompeuse, car le centre de stockage de données est composé au total de huit bâtiments que la compagnie veut faire construire un par un. Or, pour les deux opposants, Apple a livré un bilan qui ne prend en compte que le premier bâtiment.

    En outre, ils estiment que l’infrastructure doit quand même être reliée au réseau national d’électricité, avec des conséquences lourdes sur la distribution de courant et sur le rejet d’émissions de CO2. Mais les recours qu’ils ont successivement déposés devant les autorités locales, l’agence de l’aménagement du territoire et la justice, ont tous été rejetés. Les consultations, les contre-expertises ont ralenti l’examen du projet. Sans compter que plusieurs fois, la justice a dû ajourner l’affaire par manque de juges.

    Ce qui explique le retard pris par le projet

    ... Mais aussi la frustration pour les partisans du site. Parce que pendant que le chantier piétinait en Irlande, Apple construisait un autre centre de données identique au Danemark. Un 2e serait même déjà envisagé, au grand dam des Irlandais, qui craignent que les délais imposés au géant américain n’effraient d’autres investisseurs potentiels.

    Alors, si tout le monde ici reconnaît à quiconque le droit de contester des projets industriels, partout des voix s’élèvent pour réclamer un processus plus rapide et plus efficace. Le gouvernement prend cela très au sérieux et réfléchit aux moyens d’améliorer le cadre légal d’aménagement, en particulier pour les infrastructures perçues comme stratégiques. Or, l’Irlande se veut justement une terre d’accueil pour les centres de stockage de données, qui sont devenus indispensables à l’avenir des multinationales de la high-tech.

    Il y a donc unanimité en Irlande ?

    En fait, les opposants peuvent encore faire appel auprès de la Cour suprême d’Irlande. Mais l’affaire semble entendue et en effet, tout le monde attend maintenant les premiers coups de pelle pour montrer que l’Irlande est une terre d’investissements. Hasard du calendrier, c’est le message que ne manquera pas de faire passer le Premier ministre actuellement en visite dans la Silicon Valley.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.