GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Juin
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
Aujourd'hui
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Grèce «tourne une page» après l'accord de la zone euro sur la dette (gouvernement grec)
    • Politique française: pour Benoît Hamon (Générations), «le macronisme est une forme de racisme social» (Franceinfo)
    • Migrations: Benjamin Griveaux craint que l'Union européenne «se délite définitivement» faute de «projet commun» (Radio Classique)
    • Grève SNCF: Philippe Martinez (CGT) invite le Premier ministre Edouard Philippe à un «débat télévisé» sur le service public ferroviaire

    Cameroun: «La très grande majorité des anglophones sont paisibles»

    Des policiers camerounais marchent avec des boucliers antiémeutes dans une rue du quartier administratif de Buea à environ 60 km à l'ouest de Douala, le 1er octobre 2017. STR/AFP

    La tension est montée d'un cran depuis quelques jours dans les régions anglophones du Cameroun. Si la journée a été calme aujourd'hui, le couvre-feu a été décrété à Bamenda après la mort de quatre gendarmes dans des attaques attribuées à des sécessionnistes. Les enquêtes se poursuivent pour identifier les auteurs de ces faits. Pas de réaction officielle à Yaoundé mais tous les regards se tournent vers les sécessionnistes anglophones à l'encontre desquels des mandats d'arrêts internationaux ont été lancés. Est-ce que l'on assiste à une radicalisation de ce mouvement sécessionniste dans les régions anglophones du Cameroun ? Alexandra Brangeon a posé cette question à Richard Moncrieff, chercheur à l'International Crisis Group.

    ► À lire : Cameroun: couvre-feu nocturne à Bamenda


    Sur le même sujet

    • Cameroun

      Cameroun: couvre-feu nocturne à Bamenda

      En savoir plus

    • Cameroun

      Cameroun: regain de violence et crainte d'escalade dans les régions anglophones

      En savoir plus

    • Cameroun anglophone

      Cameroun anglophone: trois gendarmes tués dans la région de Bamenda

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.