GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    La criée du port de pêche de Lorient-Keroman

    François Cuvilly, responsable du pôle halieutique au port de pêche de Lorient. © RFI/Sayouba Traoré

    Il y a un impératif ici, il faut être matinal, et même très matinal, si on veut assister aux opérations de vente de poisson sur une criée. Tout simplement, parce qu’il s’agit de poisson frais, donc un produit fragile. Et ce poisson frais doit être livré aux points de ventes avant même les heures d’ouverture légale. Parce que, de son côté, le détaillant veut avoir le temps de bien réceptionner, conditionner dans les normes, et bien présenter son poisson. Il faut donc se lever à 4 heures du matin. Et ici, personne n’attend son camarade. Donc, même si on a les yeux pleins de sommeil, il faut avancer et, dans le même temps, vous dire ce que c’est qu’une criée.

    La vente à la criée est une opération par laquelle une personne appelée vendeur interpelle de vive voix des acheteurs potentiels, dans le but de leur vendre un bien. Pendant longtemps, c’est par ce procédé que se faisait la vente du poisson. Aujourd’hui, l’informatique a révolutionné profondément tout cela, comme on va le voir tout au long de notre visite.

    Il faut être très matinal, si on veut assister aux opérations de vente sur une criée. © RFI

    Il faut dire un ou deux mots sur ce port de Lorient-Keroman. Commençons par dire que la Bretagne est la première région française pour la pêche professionnelle, assurant à elle seule 48% de la production nationale.
    A Lorient, en 2010, 26 038 tonnes sont vendues sous criée, pour un chiffre d'affaires total de 71,82 millions d'euros. En 2015, les volumes débarqués sont restés relativement stables avec 26.514 tonnes passées sous criée, pour un chiffre d’affaires de 84,6 millions d’euros. Parce que c’est le 1er port français en valeur, le 2ème en tonnage (après Boulogne), le 1er port de l’Hexagone pour la langoustine vivante… Et évidemment le 1er port breton. En tout cas, pour le poisson frais, c’est là qu’il faut aller.

    Au port de pêche de Lorient, la vente informatisée a depuis longtemps remplacé la vente à la voix effectuée par un crieur. La vente s'effectue tous les matins, du lundi au vendredi. Elle se fait essentiellement sur catalogue, et principalement à distance, même si une salle équipée d'un écran vidéo est toujours à la disposition des acheteurs locaux. Le lot est acheminé par un opérateur technique, et arrive sur un tapis roulant à la salle de vente, l’image est projetée sur grand écran, et les prix défilent et les acheteurs présents, munis d’un appareil automatique peuvent enchérir en appuyant juste sur un bouton. Globalement, on a la vente côtière et la vente hauturière, c’est-à-dire les captures réalisées en haute mer. Ajoutons que pour ces deux types de vente, on peut acheter à distance, c’est-à-dire sur internet.

    Invités :
    - Stéphanie Roos-Faujour, de l’agence Sea to sea, qui s’occupe de la communication du port de Lorient
    - François Cuvilly, responsable du pôle halieutique au port de pêche de Lorient.

    Production : Sayouba Traoré
    Réalisation : Ewa Moszynski


    Sur le même sujet

    • Le coq chante

      Le douzième Salon professionnel de la filière pêche Itechmer à Lorient en Bretagne

      En savoir plus

    • Chronique Agriculture et Pêche

      Le salon professionnel de la filière pêche ITECHMER à Lorient en France

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Le Centre national d’Insémination artificielle animale du Mali

    Le Centre national d’Insémination artificielle animale du Mali
    Aujourd’hui, nous allons parler d’insémination artificielle pour l’amélioration génétique des races locales dans les pays du Sahel, avec l’exemple du Mali, pays qui s’est doté d’un (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.