GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Strasbourg: Macron remercie «l'ensemble des services mobilisés» dans la traque de l'auteur de l'attentat
    • Cessez-le-feu au Yémen: «La paix est possible», estime Pompeo
    • Foot: la Fédération ivoirienne a saisi le Tribunal arbitral du sport contre la décision de la CAF de confier la CAN 2021 au Cameroun
    • Le parlement irlandais vote pour la légalisation de l'avortement
    • Khashoggi: le Sénat américain juge le prince héritier saoudien «responsable du meurtre»
    • Attentat de Strasbourg: Chérif Chekatt a été abattu par la police dans un quartier de la ville
    • France: le marché de Noël de Strasbourg rouvrira vendredi (Castaner)
    • Yémen: l'Iran salue les avancées «prometteuses» des consultations de paix

    A la conquête de l’Ouest canadien: parlez-vous fransaskois? (2/3)

    Fête de cour arrière avec la «Troupe du Jour», seule troupe professionnelle francophone de théâtre dans la Saskatchewan. © Sarah Lefèvre

    Pour trois semaines, Si loin si proche part à la conquête de l’Ouest canadien. Une aventure en trois parties dans un vaste pays qui appelle au voyage. De Toronto à Vancouver, avec un arrêt dans les Prairies du Saskatchewan.
    Deuxième épisode au centre du pays, à la rencontre d’une des plus petites minorités du pays : les Fransaskois.

    Depuis près de 200 ans, ces francophones des plaines vivent dans les immensités des Prairies, à l’écart des grands centres et foyers de la francophonie canadienne. Eparpillés dans un immense territoire plus grand que la France, les Franco-Canadiens de la Saskatchewan représentent moins de 2% de la population totale de cette province qui compte environ 1 100 000 habitants.
    Aujourd’hui, dans un environnement à majorité anglophone, ils luttent pour leur survie et s’organisent autour d’une multitude d’associations. Chaque été, ils se rassemblent en musique à la fête fransaskoise, afin de célébrer leur identité et leur culture.
    En voyage sur place, on découvre une communauté attachante, et on se passionne pour l’histoire des résistances métisses qui rejoint celles des Fransaskois.
    Suivez-nous en « Fransaskoisie », entre ciel et terre, parmi les silos à grains et les champs de céréales, jadis prairies sauvages peuplés de bisons.
    Un infini pays, loin d’être monotone quand on se penche sur l’histoire et la réalité de son peuplement.
    Un reportage de Laure Allary et Sarah Lefèvre (Collectif 2026).

    Y aller :
    - Pour organiser votre voyage dans la province, allez sur le site de l’Office du tourisme de la Saskatchewan
    - Pour en savoir plus sur la fête Fransaskoise qui a lieu chaque été à Saskatoon, allez ici
    - Si vous voulez faire partie un jour de la famille des Fransaskois, allez
    - Les Fransaskois ont aussi leur journal L’eau vive et sont organisés autour de l’Assemblée Communautaire Fransaskoise
    - Pour partir à la rencontre des Africains francophones de la province, allez sur la page de la Communauté des Africains Francophones de la Saskatchewan.

     

     


    Sur le même sujet

    • Si loin si proche

      A la conquête de l’Ouest canadien: le temps du train (1/3)

      En savoir plus

    • Si loin si proche

      Sur les sentiers autochtones du Nouveau Brunswick

      En savoir plus

    • Si loin si proche

      Viens voir l’Acadie !

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.