GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
Lundi 22 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 24 Janvier
Jeudi 25 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Afghanistan: il y a des Américains parmi les morts dans l'attaque de l'Intercontinental à Kaboul (responsable américain)
    • Les alertes au tsunami ont été levées en Alaska et sur la côte Ouest du Canada
    • Egypte: l'armée accuse un candidat à la présidentielle de «crimes» (communiqué)
    • Un séisme de magnitude 8,2 a été enregistré au large de l'Alaska (services sismologiques américains)
    • Paradis fiscaux: l'Union européenne retire huit pays de sa liste noire, dont le Panama (source européenne)
    • Musique: décès à 78 ans de la légende sud-africaine du jazz, le trompettiste Hugh Masekela (famille)

    Mariages précoces au Niger

    Jeune fille mariée précocement dans la région de Tessaoua au Niger. © RFI/Charlie Dupiot

    Le Niger est le pays avec le taux le plus élevé de mariages forcés et précoces au monde: un quart des filles sont mariées avant l’âge de 15 ans, trois quarts avant l’âge de 18 ans. Un chiffre qui a peu évolué, ces vingt dernières années. Parmi les plus vulnérables? Les jeunes filles en milieu rural, qui grandissent dans des familles pauvres, et qui ne sont pas allées à l’école.
    Pourquoi ces parents marient-ils leur filles aussi jeunes, dans un pays où 8 femmes sur 10 ne savent ni lire ni écrire? En quoi maintenir les filles à l’école peut les protéger d’un mariage non voulu?
    Et comment mieux lutter, avec l’aide des communautés et des leaders religieux, contre cette pratique néfaste, alors que le Code Civil fixe toujours l’âge légal du mariage à 15 ans pour les filles?

    Grand reportage de Charlie Dupiot à Tessaoua, dans le sud du pays, et à Niamey en partenariat avec l'ONG Save the Children.

     


    Sur le même sujet

    • 7 milliards de voisins

      «Fermez les jambes, ouvrez les cahiers» : la lutte contre les grossesses précoces à l’école en Côte d’Ivoire

      En savoir plus

    • 7 milliards de voisins

      Grossesse des jeunes filles: comment revenir à l'école?

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.