GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Décembre
Mercredi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: la garde des Sceaux annonce la création d'un parquet national antiterroriste
    • Pour le président syrien Bachar el-Assad, les milices kurdes soutenues par Washington sont des «traîtres»
    • Trois soldats tués près de la localité de Zaïtsevé par des tirs de mortiers dans l'est séparatiste de l'Ukraine (autorités)
    • Irak: des manifestants kurdes incendient des sièges de partis politiques à Souleymaniyeh (partis)
    • Joueur africain de l'année: Aubameyang, Mané, et Salah sont les trois finalistes

    Fermeture du dernier cinéma porno à Paris

    Maurice Laroche, patron du Beverley à son guichet ©Philippe Daguerre

    A deux pas du grand Rex, dans une petite rue déserte du 9e arrondissement de Paris, c'est un petit cinéma comme on n'en fait plus, avec cabine de projection tout en bois, à l'ancienne. A l'extérieur, l'enseigne n'annonce pas la couleur mais quand on entre dans le cinéma, des affiches de films, aux titres évocateurs avec des filles très peu habillées dans des positions aguichantes nous indiquent qu'on est bien dans le dernier cinéma porno de Paris. Le Beverley ne possède qu'une seule salle de 90 places et deux films sont projetés successivement l'après-midi. Ce sont le plus souvent des copies des années 1970 et 1980. Les soirées réservées uniquement aux couples ont lieu le jeudi et le samedi à 22 h. A l'âge de 74 ans, Maurice Laroche, le patron du Beverley a longtemps repoussé l'idée d'une fermeture par attachement à sa clientèle (le plus souvent du 3e âge), mais Maurice s'y est finalement résolu. Un chiffre d'affaires trop fragile dû à une baisse de la moitié de la fréquentation ont fini par le convaincre. Reportage au Bervely, le dernier cinéma porno qui connaitra son clap de fin d'ici quelques semaines.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.