GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 22 Juillet
Lundi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Des drones dotés d’une vision Wifi 3D et passe muraille

    Le drone peut avoir un usage civil ou militaire. Frederic J. BROWN / AFP

    Des chercheurs américains ont équipé deux drones avec un dispositif qui utilise des ondes radio Wifi pour reconstituer en trois dimensions, pour « voir » ce qui se passe derrière un mur. L’objectif affiché des scientifiques serait d’effectuer avec ces appareils des missions de sauvetage en survolant des bâtiments détruits après un séisme.

    Les technologies pour « voir » à travers les obstacles existent depuis longtemps. Les rayons X sont utilisés habituellement pour la radioscopie, les ultrasons pour l’échographie ou par les sous-mariniers avec les sonars. Les scanners des aéroports scrutent l’intérieur de nos valises, et des radars à haute fréquence « observent » ce qui est caché derrière d’épais nuages. Le point commun à tous ces dispositifs ? L’emploi d’ondes sonores ou électromagnétiques en tout genre qui pénètrent les matériaux, puis finissent par rebondir sur des objets dissimulés à notre regard. Le système qui vient d’être expérimenté par les chercheurs l'université de Californie de Santa Barbara aux États-Unis, utilise des ondes radio bien connues des internautes, celles du Wifi. 

    De faible puissance, elles traversent les murs et offrent ainsi la possibilité de suivre des individus en mouvement ou de repérer des objets cachés derrière une paroi. De simples antennes permettent en captant les ondes Wifi de restituer visuellement la scène dissimulée. Le dispositif miniaturisé qui a été développé par les chercheurs peut aujourd’hui être embarqué sur des drones. Deux pour être exact ! Permettant ainsi de reconstituer un environnement en trois dimensions (3D).

    Le rendu de cette imagerie qui est généré par ordinateur s’affiche en haute résolution sur les écrans. Pour arriver à ce résultat, chaque appareil a été muni d'une antenne directionnelle, la première envoie le signal, l'autre la reçoit. Les engins de type octocoptères agissent en toute autonomie et une fois programmés, ils se positionnent précisément l’un par rapport à l’autre afin d’optimiser l’émission et la réception des ondes Wifi.

    Les chercheurs restent bien évasifs quant aux applications possibles qu’offre leur dispositif. Ils considèrent qu’il pourrait aider les équipes de sauvetage à retrouver des survivants dans des décombres, après un tremblement de terre. Ils évoquent également la surveillance d'infrastructures présentant des signes de fragilité ou encore son emploi dans le secteur de l’archéologie, omettant au passage, son utilisation probable à des fins d’espionnage.

    Dans un registre plus douteux, si ce détecteur aéroporté silencieux et invisible était un jour commercialisé auprès du grand public, il fournirait de quoi épier tranquillement de chez soi, son voisin ou sa voisine… avec force détails, en 3D et en haute définition, directement sur la télé du salon. Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.