GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Bidonvilles et zones non-loties: détruire ou aménager?

    Bidonville de Kibera. © RFI / Laure Broulard

    Townships, favelas, slums, villas miseria ou bidonvilles… tous ces termes désignent aux quatre coins du monde une même réalité, celle d’habitats sommaires érigés en plein cœur des villes ou en périphérie sans aucun contrôle des autorités. Ce phénomène s’accroît. En Afrique, par exemple, on estime que près de 60% des citadins vivent dans ces agglomérations. Un chiffre qui a doublé depuis les trente dernières années. Comment endiguer la prolifération de ces abris de fortune ? Peut-on aménager et restructurer ces zones précaires censées être temporaires ? Comment améliorer les conditions de vie de ses habitants ?

    Léandre Guigma, architecte-urbaniste, fondateur et cogérant de l'Agence Perspective

    Jérôme Chenal, urbaniste de la planification, architecte travaille sur les zones urbaines et la planification, conseiller d'États africains sur les questions d'urbanisme

    Benjamin Michelon, socio-urbaniste au groupe Huit, professeur associé à l'école d'urbanisme de Paris, auteur de « Douala et Kigali, villes modernes et citadins précaires en Afrique », aux éditions Karthala.

    Et le reportage de Laure Broulard sur le bidonville de Kibera.


    Sur le même sujet

    • Mémoire d'un continent

      Villes et bidonvilles d’Afrique: Kinshasa

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Maroc: Tanger, une ville sans bidonville

      En savoir plus

    Prochaine émission

    L’internet citoyen sur le continent africain

    L’internet citoyen sur le continent africain
    Ouverture des données et transparence, facilitation du processus de vote, exploitation et utilisation des données publiques, développement des réseaux citoyens, c’est ce que permet la civic tech, c’est-à-dire, (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.