GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Décembre
Lundi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Les Saoudiennes pourront également conduire des motos et des camions à compter de juin 2018 (autorités)
    • Un fort séisme de magnitude 6,5 a frappé l'île de Java faisant trois morts et sept blessés (autorités)

    La Syrie dépend du blé russe

    88 millions de tonnes de blé ont été produites dans les plaines russes, du jamais vu depuis près de quarante ans. Getty Images/Andrey Rudakov/Bloomberg

    La Russie écoule sa production record de blé tout en soutenant le régime syrien. Damas peine à nourrir les populations sous son contrôle.

    La Syrie semble de plus en plus dépendante de la Russie jusque dans son approvisionnement en blé. Les autorités russes ont confirmé qu'elles allaient continuer de livrer des céréales au régime de Bachar El-Assad. « Nous croyons vraiment que l'aide humanitaire est nécessaire en Syrie en ce moment », a déclaré le vice-Premier ministre russe, il a précisé que cette aide humanitaire n'avait « aucun lien avec la situation militaire ». De son côté, le ministre syrien du Commerce intérieur s'était déjà vanté, il y a quelques semaines, d'avoir conclu avec la Russie un contrat sur trois ans, d'un million de tonnes de blé par an, avec en négociation, un crédit de Moscou.

    Pénurie de blé en Syrie

    La Syrie ne produit plus assez de blé pour nourrir la population. La consommation est au minimum de 2 millions de tonnes dans les zones contrôlées par Damas. Or la Syrie n'a pas produit 1,5 million de tonnes de blé l'an dernier, selon la FAO. Elle en produisait 4 millions de tonnes avant le conflit et parvenait même à exporter le tiers de sa récolte.

    Mais les régions du Nord-Est reconquises par Damas, grenier à blé du pays, ont subi les combats les plus violents. Les fermes ont été détruites, la distribution de semences et d'engrais interrompue. Et pour couronner le tout, les pluies ont manqué.

    Le régime de Bachar El-Assad n'a plus assez de blé pour fabriquer le pain, le lien sans doute le plus important avec la population sous son contrôle, puisque ce pain est largement subventionné.

    Subvention déguisée aux exportations russes de blé

    Pour la Russie cette aide est une façon d'écouler une partie de sa production record de céréales. 88 millions de tonnes de blé ont été produites dans les plaines russes, du jamais vu depuis près de quarante ans. Grâce à cette abondance, la Russie a déjà exporté 28% de plus de blé cette année, mais les débouchés ne sont pas extensibles. Fournir du blé à la Syrie, sous couvert d'aide humanitaire, est une façon pour Moscou de subventionner ses exportations de céréales, dans un contexte difficile de surproduction mondiale.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.