GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Janvier
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
Aujourd'hui
Mardi 23 Janvier
Mercredi 24 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Etats-Unis: les démocrates acceptent un compromis pour mettre fin au «shutdown» (sénateur)
    • Emissions de gaz à effet de serre: la France n'a pas tenu ses objectifs en 2016 (chiffres officiels)
    • Prisons françaises: les syndicats de surveillants appellent à poursuivre le blocage mardi
    • Prisons françaises: les négociations entre syndicats et ministère de la Justice se poursuivront mardi (Nicole Belloubet)
    • Syrie: 54 combattants kurdes et rebelles pro-turcs tués dans la bataille d'Afrin (OSDH)
    • RCA: le leader anti-balaka, le général Andilo, condamné aux travaux forcés à perpétuité
    • France/Usine Toyota d'Onnaing: Macron évoque un investissement de 300 millions d'euros
    • Afrique du Sud: l'ANC confirme «discuter» du départ anticipé du président Jacob Zuma sans lui fixer cependant de «date butoir»
    • Les Etats-Unis ne «permettront jamais» à l'Iran d'avoir l'arme nucléaire, déclare Mike Pence à Jérusalem
    • Les Etats-Unis exhortent les Palestiniens à reprendre les négociations (Mike Pence)
    • Radio France: le CSA va auditionner Mathieu Gallet le 29 janvier, décision le 31 (communiqué)
    • Jérusalem: des députés arabes expulsés de la Knesset durant le discours de Mike Pence

    L’agriculture de conservation des sols

    Sarah Singla, agricultrice dans l’Aveyron, vice-présidente de l’APAD. © RFI/Sayouba Traoré

    C’est bien connu, en agriculture, le sol est le premier facteur de production. Problème, l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, ou FAO estime que 33 % des sols à l’échelle mondiale sont dégradés. Plus spécifiquement, en France, 15 000 000 de tonnes de terres arables sont perdues chaque année. 1 cm de sol met 150 ans pour se former, et 10 minutes pour disparaître. Ce n’est pas tout. La population augmente, donc autant de bouches à nourrir, alors que la dégradation des sols s’accélère partout. On estime qu’en 1960, on disposait de 0,33 hectare agricole par personne. Aujourd’hui, ce chiffre est de 0,16 hectare par personne. Voilà l’énoncé du problème. Maintenant la solution.
    (Rediffusion du 5 mars 2017).

    La solution préconisée par les acteurs que nous avons rencontrés, c’est l’agriculture de conservation des sols. Un peu d’histoire. Les agriculteurs américains ont fait face au début du XXème siècle à un phénomène de forte érosion éolienne. Les sols nus et secs étaient balayés par le vent. La couche de terre arable se réduisait d'année en année. Les agriculteurs brésiliens ont vécu une situation similaire. Après défrichement, les sols agricoles perdaient leurs matières organiques très rapidement, sous l'effet de la charrue et du climat agressif. La pluie provoquait une forte érosion hydrique, des millions de tonnes de terres étaient lessivés. L'abandon du travail en profondeur du sol est apparu comme la seule issue face à ces constats. Puis, on en est arrivé à la technique dite agriculture de conservation des sols. En France, c’est le credo de l’association pour la promotion d’une agriculture durable, une association créée en 1998 à l’initiative des agriculteurs.

    Dans les faits, l’agriculture de conservation des sols reposent sur trois piliers. D’abord, l’abandon du travail du sol, dans l’objectif de limiter la perturbation mécanique du sol lors du semis, en supprimant le travail du sol réalisé par des outils métalliques qui détruit les vers de terre, leurs galeries et la structure du sol créée au fil des années. Deuxièmement, la couverture permanente des sols. En étant couvert toute l’année, le sol est protégé physiquement (pluie, orages), il conserve son humidité et son érosion est limitée par les racines ancrées au sol. Enfin troisièmement, le semis direct et la rotation des cultures, qui est une technique connue depuis fort longtemps.

    Invités :
    - Benoît Lavier, agriculteur en Côte d’Or, président national de l’association pour la promotion d’une agriculture durable
    - Sarah Singla, agricultrice dans l’Aveyron, vice-présidente de l’APAD
    - Christophe Naudin, agriculteur dans l’Essonne, président de l’APAD Sud-bassin parisien.

    Production : Sayouba Traoré
    Réalisation : Baptiste Collion.
     


    Sur le même sujet

    • C'est pas du vent

      1. Débat: légiférer pour protéger les sols

      En savoir plus

    • C'est pas du vent

      1. Comment lutter contre la dégradation des sols?

      En savoir plus

    • C'est pas du vent

      1. 2015 : année internationale des sols

      En savoir plus

    • Pour un réel essor du secteur agricole en Afrique Centrale

      Pour un réel essor du secteur agricole en Afrique Centrale

      Les 12, 13 et 14 décembre 2017, les ministres en charge de l’Agriculture, de l’Elevage et des Pêches des pays de la Communauté Economique …

    • La nutrition des plantes

      La nutrition des plantes

      On va parler de la nutrition des plantes. Il y a un principe de base qui est important à retenir : une plante ne consomme que les minéraux dans le sol. …

    • L’artisanat à Maroua au Cameroun

      L’artisanat à Maroua au Cameroun

      Aujourd’hui, notre deuxième volet sur le cinquième Salon international de l’Artisanat au Cameroun, avec un tour d’horizon dans la région …

    • Le Cadre intégré renforcé (CIR) au Mali

      Le Cadre intégré renforcé (CIR) au Mali

      Le Cadre intégré renforcé, ou CIR, a été établi en 1997 à l'OMC, et a été révisé en 2005. …

    • L’éco-sécurité en Afrique Centrale

      L’éco-sécurité en Afrique Centrale

      Cette semaine, nous allons à N’Djamena. Dans la capitale de la République du Tchad, s’est tenue du 25 au 28 juillet 2017, la Conférence …

    • Les défis de l’agriculture au Togo

      Les défis de l’agriculture au Togo

      Depuis quelques années, le secteur agricole au Togo bénéficie d’énormes investissements de la part de l’Etat et des partenaires …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.