GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Octobre
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Cambodge, terrain miné

    Chaque année, les mines antipersonnel tuent, mutilent ou blessent près de 20 000 personnes. © Wikimédia

    L'un des pays les plus lourdement impactés par la présence de centaines de milliers de mines antipersonnel interdites par le traité d'Ottawa, signé par 162 Etats.
    Au Cambodge, des activistes se sont mobilisés dans cette lutte, dès les début des années 90, et cela a porté ses fruits. La preuve: en 1996, 4200 Cambodgiens ont perdu la vie ou, plus souvent encore, ont été mutilés par ces engins explosifs.
    Pour la première fois, en 2016, le nombre de victime est passé sous la barre des 100. Des progrès donc, mais le travail est loin d’être terminé pour les démineurs.
    Ils ont pour objectif de nettoyer le territoire cambodgien, d’ici 2025. Sauf qu’entre les subventions internationales en baisse et la prise en charge progressive des opérations par le pays en voie de développement, la tâche s’annonce plus difficile que prévu...


    Sur le même sujet

    • Chronique des droits de l'homme

      Cambodge: le témoignage édifiant d'une victime des mines antipersonnel

      En savoir plus

    • Cambodge / Mines

      Dans le monde, les mines antipersonnel font près de 20000 victimes chaque année

      En savoir plus

    • Cambodge

      Au Cambodge, les mines antipersonnel font encore des victimes

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.