GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Aujourd'hui
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Dans le mil: le retour des céréales ancestrales

    Millet et flocons d'avoine à la mangue. © Phaidon

    Fonio, mil, sorgho, maïs, avoine, sarrasin, amarante...  Les noms de certaines de ces céréales traditionnelles, ancestrales sont presque inconnus des enfants, nés en ville, nourris d’un blé ou d’un riz produit loin de chez eux. Céréales précuites, empaquetées, transformées, cuisinées sans parfois connaître l’aspect de la plante dont elles proviennent. Le dégué, servi au petit déjeuner au Sénégal, de quelle plante vient-il ? Où pousse-t-il ?

    En nous installant en ville, notre alimentation a changé, notre façon de manger, et nous avons oublié, nous nous sommes adaptés. Les produits agricoles ont progressivement quitté nos marmites, et nos cuisines, notre connaissance de ces produits est restée en périphérie, en dehors de la ville. Une déconnexion, ce qui nous donne aujourd’hui, à nous mangeurs, l'impression tout de même de ne plus trop rien maîtriser. De ne plus être indépendant en ville quand les campagnes le sont encore. De ne plus manger ce qui pourrait être bon pour nous ?

    La question se pose d'autant plus que le sorgho a le vent en poupe, le fonio - très digeste et sans gluten - est à la mode aux Etats-Unis, en Europe !!! Tout comme le mil ! Les manies alimentaires sont des phénomènes étranges, n'est-ce pas ?
    Et si nous prenions le temps d’une émission pour redécouvrir ces céréales ancestrales, avec nos invités : Fatou Ndoye, sociologue, responsable du pôle sécurité alimentaire à l’ONG Enda Graf Sahel à Dakar, Charlotte Konkobo Yameogo, ingénieur au Centre national et technique du Burkina Faso au département technologie alimentaire, et Nicolas Bricas, socio-économiste au CIRAD et directeur de la Chaire UNESCO Alimentation du monde.

    RECETTES :
    Tirées du livre « Les bons bols de graines », de Nick Williamson, aux éditions Phaidon.

    Millet et flocons d'avoine à la mangue, aux figues et au citron vert

    pour 2 personnes, préparation 5 mn, cuisson 20 mn

    40g de flocons d'avoine

    100g de mil

    35 cl de lait de coco

    Zeste d'1 citron vert finement rapé

    1 cc de sucre en poudre

    1/2 mangue émincée

    2 figues émincées

    2 cc de noix de coco fraîche, séchée ou râpée

    2 cs de miel

     

    Dans une casserole de taille moyenne, déposez les flocons d'avoine et le mil, puis ajoutez le lait e coco et 35 cl d'eau. Portez à frémissement sur feu moyen, puis laissez mijoter 20 minutes à couvert.

    Dans un bol, mélangez le zeste de citron vert et le sucre. Réservez.

    Répartissez la préparation dans 2 bols. Garnissez de tranches de mangue et de figue, parsemez de mélange au zeste de citron vert et de noix de coco. Arrosez de miel, servez.


    Millet au chou Kale, aux champignons et au pecorino

    Pour 2 personnes

    préparation 10 mn

    Cuisson 18 à 27 minutes

    6 cs de beurre doux

    250 g de champignons coupés en morceaux

    1 échalote finement hachée

    1 gousse d'ail finement hachée

    200 g de millet

    65 cl de brouillon de légumes

    50 g de feuilles de chou kale hachées

    2 cs de copeaux de pecorino (ou autre fromage à pâte cuite du même type)

    sel et poivre noir

    Dans une casserole, faites fondre 4 cs de beurre. Quand il commence à mousser, faites-y suer les champignons, en les remuant le moins possible pour qu'ils se colorent. Salez et poivrez, puis cuisez 3-4 minutes. Retirez et réservez.

    Dans la même casserole, faites fondre le beurre restant. Faites y revenir l'échalote et l'ail, puis ajoutez le millet. Au bout de 2-3 minutes, ajoutez le vin blanc. Quand il a été absorbé par le millet, ajoutez le bouillon et cuisez le tout 10 à 15 minutes, en remuant de temps à autre à mesure que le liquide est absorbé. Salez et poivrez au goût.

    Quand le millet est cuit, répartissez-le dans 2 bols. Garnissez de champignons restants, de copeaux de pecorino, arrosez d'un filet d'huile d'olive. Rectifiez l'assaisonnement puis servez.


    Thiéré ou couscous sénégalais

    Pour 6 personnes

    Préparation : 45 mn

    Cuisson : 1h30

     

    1 kg de couscous de mil (Thieré)

    1 kg de viande de boeuf

    1 poulet

    1/4 de poivron vert

    4 tomates fraîches

    huile d'arachide

    3 oignons

    2 gousses d'ail

    1 poireau

    Légumes (carotte, navet, 1 patate douce, 2 pommes de terre, 1/2 manioc, 100 g de haricots)

    3/4 cs de concentré de tomates

    Bouillon (de boeuf idéalement)

    piment

    feuille de laurier

    sel, poivre

     

    Lavez et découpez la viande et le poulet en gros morceaux. Lavez et épluchez les légumes. Dans une marmite chaude, versez de l'huile, faites dorer les pommes de terre, et retirez les.

    Faites revenir les oignons, puis la viande et le poulet jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.

    Réservez. Ajouter les tomates et le concentré de tomates, 1,5 litre d'eau.

    Ajoutez les légumes, l'ail mixé, une pincée de piment, le bouillon cube.

    Laissez cuire 30 minutes à feu moyen.

    Retirez la patate douce, le manioc, le navet les carottes, et laissez cuire 30 minutes à feu moyen, puis 10 minutes à feu très doux.

    Ecumez.

    Dans le même temps, faites cuire le mil à la vapeur.

    Dans un grand plat, mouillez de sauce votre couscous, ajoutez la viande, les tomates fraîches et les légumes.

    Servez.

     

    Avec pour la musique :
    Yarabina, de Mory Kante
    Seydou, de Salif Keita.

     

     


    Sur le même sujet

    • Chronique des Matières Premières

      Le premier négociant digital de céréales

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Mali: malgré une production record de céréales, les revenus peinent à décoller

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Argentine: Mauricio Macri veut doper les exportations de céréales

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Les Etats-Unis lorgnent déjà le marché cubain des céréales

      En savoir plus

    • Grenouilles en poêle, cuisses dorées

      Grenouilles en poêle, cuisses dorées

      On dit des Français qu’ils aiment les grenouilles – pourquoi les Anglais, autrement, les affubleraient-ils de ce surnom ? En vérité, tous n’en mangent pas. Au Burkina, …

    • De rougail, de cari, d’épices et de maloya, Lindigo

      De rougail, de cari, d’épices et de maloya, Lindigo

      L'air de rien, devant une marmite dans les cuisines, s'enseignent et se transmettent les traditions. Les histoires des peuples se racontent, la culture infuse, l'apprentissage …

    • Passion piments !

      Passion piments !

      Ils sont à eux seuls le feu, la force, le goût et le parfum. Qui parle d’eux sera sans concession : on l’aime, ou on le déteste ce fruit goûté dans les assiettes du monde …

    • De rose, de safran, et de poésie: c'est Norouz en Iran, bon printemps!

      De rose, de safran, et de poésie: c'est Norouz en Iran, bon printemps!

      L'Iran célèbre le Nouvel an du calendrier persan, à l'Equinoxe, le jour du printemps. Norouz est célébrée chaque année dans tout le pays et par la diaspora partout dans …

    • Cuisinons responsable !

      Cuisinons responsable !

      Quel goût a le monde ? Varie-t-il en fonction des terres et des mers, goûte-t on différemment le produit semé, le poisson péché, selon l'endroit où l'on se trouve ? Ou …

    • Fruit de résistance

      Fruit de résistance

      La révolution alimentaire est-elle (enfin) en marche ?Se nourrir : lorsque l’enjeu n’est plus de ne pas avoir faim, la qualité de ce que l’on mange, de la manière dont …

    • Le plus grand marché du monde, Rungis a 50 ans!

      Le plus grand marché du monde, Rungis a 50 ans!

      Bienvenue à Rungis ! Un marché, quel marché : il est sans pareil, et le plus grand au monde ! Rungis, c’est une ville qui chaque jour s’éveille, ce 2 mars n’aura pas …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.