GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    L’économie des ONG en question

    «Pas un euro de plus pour les énergies du passé», c'est le mot d'ordre des militants qui sont réunis en marge du sommet climat à Paris, le 12 décembre 2017. REUTERS/Charles Platiau

    La semaine aura été marquée par l’organisation, à Paris, d'un sommet climatique destiné à assurer le financement des engagements pris en 2015, lors de la COP21. Financement rendu plus difficile par le forfait des Etats-Unis. Au cours de ce sommet, comme lors des précédents, les porte-paroles des Organisations Non Gouvernementales ont fait entendre leur voix. Depuis longtemps, ces ONG mènent un combat, souvent d'avant-garde, pour prévenir la catastrophe climatique qui s'annonce. Sur ce terrain-là comme sur bien d'autres, aux yeux de la société internationale, ce que disent les ONG est parole d'évangile. Ces organisations sont devenues des acteurs majeurs des débats politiques et économiques. Les médias et leurs dirigeants, les gouvernements, les opinions publiques font aveuglément confiance à leur parole. Pourtant, est-on si sûr que les préconisations des ONG aient un impact économique positif, ne flirtent-elles pas plus souvent qu'à leur tour avec les conflits d'intérêts, comment se financent-elles ? Voilà les questions soulevées aujourd'hui avec les deux invités d’Eco d’ici Eco d’ailleurs.

    Avec :
    - Mireille Chiroleu-Assouline, professeure d'Economie à l'Université Paris-1 Panthéon Sorbonne, membre associée à l'Ecole d'Economie de Paris, spécialiste de l'économie de l'environnement, des ressources naturelles, et aussi de l'économie des ONG
    - Rémi Bazillier, professeur d’Economie à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, spécialiste de l'économie du développement durable. Rémi Bazillier dirige le Master en Economie du Développement de la Sorbonne.

    ⇒ Autres éléments

    1/ Des ONG guinéennes ont entrepris d'inciter les paysans locaux à cultiver du riz, dont les Guinéens sont de gros consommateurs. La maison guinéenne de l’entreprenariat, MGE, gère un projet agricole en Basse-Guinée, depuis plus de 20 ans. Le riz Bora-Malé est un riz de mangrove 100% bio. Car en Guinée, la mangrove est en danger. De 350 000 hectares dans les années 50, elle ne représenterait plus que 250 000 hectares aujourd’hui, selon le ministère de l’Agriculture. C’est un reportage Eco d'ici Eco d'ailleurs signé Coralie Pierret à Conakry.

    Reportage de Coralie Pierret

    REP / Guinée : riz de mangrove 16/12/2017 Écouter

    2 / Le tapis bleu du sommet climat que l’on déroule avant l’arrivée des chefs d’Etat et de gouvernements, c’est là que nous avons croisé Samuelson Ferdinand Damy Andriamanohisoa, l’un des représentants du projet Madacompost qui attend beaucoup des décisions prises en matière de financement des énergies vertes à Paris. Un reportage de Stéphane Lagarde.

    Reportage de Stéphane Lagarde

    REP / France : Madacompost 16/12/2017 Écouter

    3 / L’Indonésie est de loin le premier producteur mondial d’huile de palme, avec une production qui était estimée l’an dernier (2016) à plus de 30 millions de tonnes. L’industrie du palmier à huile est régulièrement accusée de participer à la destruction de la forêt tropicale, en particulier sur les îles de Sumatra et Bornéo. Malgré leurs critiques, les ONG environnementales ont souvent un discours plus mesuré en Indonésie que dans certains pays occidentaux. Pour mieux comprendre les raisons de ce décalage, un reportage de Joël Bronner.

    Reportage de Joël Bronner

    REP / Huile de palme ONG 16/12/2017 Écouter

    4 / Les ONG ne sont pas toujours bien accueillies. Exemple avec ce qui se passe en Bolivie, où le président Evo Morales leur mène la vie dure. Beaucoup s'estiment harcelées, avec des comptes bancaires gelés et des démarches administratives kafkaiennes. Une déception d'autant plus grande que certaines d'entres elles avaient bien accueilli l'arrivée au pouvoir d'un président indigène. De son côté, le gouvernement bolivien reproche à ces ONG de ne pas prendre en compte les nouvelles réalités de l'économie de ce pays andin. C'est un reportage Eco d'ici Eco d'ailleurs signé Alice Campaignolle à La Paz, en Bolivie.

    Reportage d'Alice Campaignolle

    REP / Bolivie : ONG 16/12/2017 Écouter


    Sur le même sujet

    • Environnement

      Sommet climat: les engagements pour le continent africain

      En savoir plus

    • France

      Moins d'énergies fossiles, investissements verts: les promesses du sommet climat

      En savoir plus

    • Environnement / Climat

      Sommet climat: les 100 entreprises les plus polluantes sous surveillance

      En savoir plus

    • Climat

      Sommet climat: la société civile et les ONG mobilisés

      En savoir plus

    • France / Environnement

      Sommet climat: Nicolas Hulot ne veut «plus un euro alloué aux énergies fossiles»

      En savoir plus

    • Côte d'Ivoire: une économie, deux pays

      Côte d'Ivoire: une économie, deux pays

      Aujourd'hui, nous sommes en Côte d'Ivoire à Abidjan, la capitale économique du pays. La ville se métamorphose à vue d’œil. Partout des travaux, ici un immeuble, là un …

    • Ibrahim Iddi Ango, grand invité de l’économie (Rediffusion)

      Ibrahim Iddi Ango, grand invité de l’économie (Rediffusion)

      Comme chaque premier samedi du mois, Éco d’ici Éco d’ailleurs reçoit un grand invité de l’économie. Un partenariat entre RFI et Jeune Afrique. Le Grand invité est l’homme …

    • Bagarre autour des milliards du cacao

      Bagarre autour des milliards du cacao

      La Côte d’Ivoire et le Ghana, les deux principaux producteurs de cacao de la planète, viennent de remporter une victoire.

    • Thomas Piketty et l'histoire des inégalités

      Thomas Piketty et l'histoire des inégalités

      Thomas Piketty est l’invité unique de cette émission Éco d’ici Éco d’ailleurs, à l’occasion de la parution de son nouveau livre « Capital et Idéologie » aux Éditions …

    • L’argent sale de l’économie mondiale

      L’argent sale de l’économie mondiale

      Vous en avez peut-être entendu parler. La justice française se penche en ce moment sur l'affaire Karachi. Un montage financier de commissions occultes et de rétrocommissions …

    • Laureen Kouassi-Olsson, Grande invitée de l'Économie

      Laureen Kouassi-Olsson, Grande invitée de l'Économie

      Laureen Kouassi-Olsson est la Grande invitée de l’économie RFI Jeune Afrique. Franco-ivoirienne, Mme Kouassi-Olsson travaille depuis six ans chez Amethis, un gestionnaire …

    • Les biens communs: vers un nouvel univers économique

      Les biens communs: vers un nouvel univers économique

      À qui appartient l'air que nous respirons ou l'eau que nous consommons ? Et ces océans sur lesquels nous naviguons ? Qui sont les propriétaires des ressources du sous-sol ? …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.