GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Un an après sa disparition, le sous-marin argentin «San Juan» a été localisé dans l'Atlantique (officiel)
    • Incendie en Californie: le nombre de disparus dépasse 1000 personnes (shérif)
    • Les Etats-Unis vont établir une base militaire en Papouasie-Nouvelle-Guinée (Pence)
    • Le programme chinois des «Routes de la soie» n'est «pas un piège» (Xi Jinping)
    • Xi Jinping devant l'Apec: le protectionnisme est «voué à l'échec»

    Le monde croule sous les déchets électroniques

    En 2015, près de 45 millions de tonnes ont été produites, soit 8% de plus qu’en 2014. ©REUTERS/Henry Romero

    Un récent rapport réalisé en collaboration avec les Nations unies évalue à des dizaines de milliards d’euros la valeur des métaux qui se trouvent dans les déchets électroniques produits dans le monde. Alors que la quantité de ces déchets augmente, le taux de collecte et de recyclage reste très faible.

    La planète croule sous les déchets électroniques : smartphones, tablettes, ordinateurs, télévisons ou encore appareils électroménagers. La baisse des prix des produits électroniques et la hausse du pouvoir d’achat dans les pays émergents ont entraîné une augmentation de déchets.

    Près de 45 millions de tonnes ont été produites l’an dernier, soit 8% de plus qu’en 2014. Des matières premières comme l’or, l’argent, le cuivre ou le platine figurent parmi ces déchets. La valeur de ces métaux était estimée à 55 milliards d’euros en 2016.

    Mais ce qui choque, c’est que seuls 20% de ces déchets sont collectés et recyclés. Le reste finit dans des décharges, incinéré ou enfoui dans le sol, notent les auteurs du rapport. C’est encore trop peu. Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène. Le consommateur d'abord : il n’a pas le réflexe de déposer aux points de collectes ses appareils en fin de vie. Ensuite il y a la difficulté pour les industries à traiter certains produits, très compliqués à recycler. Autre raison : le prix bas des matières premières brutes rend le prix des matières recyclées moins intéressant.

    En matière de recyclage, l’Europe reste le meilleur élève par rapport aux autres régions du monde. 35% des déchets sont recyclés contre 6% par exemple en Australie et en Nouvelle-Zélande. Pourtant ces deux pays ont généré la plus grande quantité de déchets électroniques par habitant. En termes de volume, la Chine suivie des Etats-Unis sont les premiers producteurs.

    Et les prévisions sont alarmantes. Le rapport des Nations unies prévoit que le volume de ces déchets devrait dépasser les 52 millions de tonnes en 2021.


    Sur le même sujet

    • ONU / Pollution

      L’ONU s’inquiète de la hausse des déchets électroniques produits par l’Asie

      En savoir plus

    • Inde / Environnement

      Inde: les déchets électroniques, un enjeu majeur dans les années à venir

      En savoir plus

    • Monde / Environnement

      La Terre croule sous une montagne de déchets électroniques, l’ONU s’en inquiète

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.