GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Quand Harry rencontre Barack

    Photo diffusée par Kensington Palace le 17 décembre 2017 du prince Harry qui interviewe l'ex-président américain Barack Obama AFP

    Direction le Royaume-Uni ou le Prince Harry était hier aux manettes de la matinale de la BBC radio 4, à la grande surprise des Britanniques qui se sont réveillés avec la voix du chouchou de la famille royale, en plein entretien avec l’ancien président des États-Unis, Barack Obama. Les interventions du Prince Harry, même si elles sont devenues plus fréquentes avec l’annonce de ses fiançailles, sont tout de même assez rares.

    Oui, Barack Obama, au micro du Prince Harry, c’est une interview insolite qui a beaucoup amusé les Britanniques. Une surprise orchestrée par la matinale de la radio BBC4 qui diffuse depuis maintenant 14 ans un programme spécial entre Noël et Nouvel-An, ou des personnalités importantes de l’année prennent les manettes de l’émission.

    Mercredi 27 décembre, c’était donc le Prince Harry qui était responsable des trois heures de la matinale. Il a choisi d’interviewer en autres Barack Obama, qu’il avait rencontré a plusieurs reprises, mais plus dernièrement en septembre dernier, aux Jeux Invictus, ces jeux olympiques pour soldats et vétérans de guerre blessés et handicapés qu’il a lui même organisé.

    La 1ere interview de Barack Obama depuis qu’il a quitté la Maison Blanche

    Alors en tant que membre de la famille royale, le Prince Harry se devait d’être apolitique donc ses questions sont restées très personnelles. Cela dit, Barack Obama est revenu sur les moments qui ont suivi la cérémonie d’investiture de Donald Trump et sur sa vie maintenant qu’il n’est plus président des États-Unis.

    Il dit avoir quitté la Maison-Blanche avec un sentiment de sérénité et la satisfaction du travail bien fait même s’il était tout de même « inquiet de l’avenir du pays ».

    Il s’est également exprimé sur le danger que représentent les réseaux sociaux lorsqu’ils sont mal utilisés. Il a mis en garde contre le risque de « balkanisation » de la société sur Internet, où les gens peuvent voir des réalités totalement différentes, des informations totalement différentes qui renforcent leurs partis pris. Même si son nom n’a pas été clairement cité, cette critique était bien évidemment tournée contre son successeur Donald Trump qui est très souvent moqué pour son utilisation intempestive de Twitter.

    Un entretien plutôt léger

    Le Prince Harry, que l’on connaît blagueur, n’a pas hésité à la fin de l’interview, à mettre au défi l’ancien président des États-Unis en lui demandant de répondre le plus vite possible à quelques questions insolites, et notamment sur sa préférence entre les boxers et les slips. Une question à laquelle Barack Obama a d‘ailleurs choisi de ne pas répondre.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.