GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Avril
Mercredi 18 Avril
Jeudi 19 Avril
Vendredi 20 Avril
Aujourd'hui
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Quels sont les chemins de la protohistoire ?

    Couverture «Les chemins de la protohistoire», de Jean Guilaine. Editions Odile Jacob

    Notre invité du jour, le spécialiste de protohistoire Jean Guilaine, s'interrogera autour de la question suivante : « Quels sont les chemins de la protohistoire ? »

    Comment définir la période qui succède au temps des chasseurs cueilleurs à celui des premiers empires ? Quel est le premier âge d’or des communautés paysannes ? Comment ont-elles émergé, comment se sont-elles diffusées ? Pourquoi l’Histoire s’accélère-t-elle à cette période ? Comment faire une histoire rurale ? Pourquoi le néolithique n’appartient pas à la préhistoire mais à une protohistoire ? Pourquoi l’apparition de l’écriture n’est-elle pas une césure aussi nette qu’on peut le penser ? Pourquoi le paysage à cette période devient-il une construction sociale ? Qu’est-ce qu’un archéologue ruraliste ?

    Avec Jean Guilaine, professeur au Collège de France et spécialiste du Néolithique.

    → Son ouvrage Les Chemins de la Protohistoire vient de paraître chez Odile Jacob.

    Prochaine émission

    Peut-on attraper froid? (rediffusion)

    Peut-on attraper froid? (rediffusion)
    Notre invité du jour, le philosophe Maël Lemoine, s'interrogera autour de la question suivante : « Peut-on attraper froid ? ».
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.