GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Février
Samedi 16 Février
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
Aujourd'hui
Mercredi 20 Février
Jeudi 21 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Attentat au Cachemire indien: le Pakistan se déclare prêt au dialogue mais ripostera s'il est attaqué (Premier ministre)
    • Automobile: le constructeur Honda annonce la fermeture de son usine britannique de Swindon en 2021
    • Télécommunications: «Le monde ne peut pas se passer» de Huawei, selon son fondateur Ren Zhengfei dans un entretien à la BBC
    • Antisémitisme: «geste symbolique» de Larcher et Ferrand au mémorial de la shoah ce mardi (communiqué)
    • Le cyclone Oma s'éloigne de la Nouvelle-Calédonie, des dégâts mineurs à déplorer
    • Finances: Bruno Le Maire se déclare «totalement opposé» à la suppression des niches fiscales (RTL)

    Nouvel ouguiya en Mauritanie: «aucune crainte à avoir» selon la Banque centrale

    Marché au poissons en Mauritanie. Getty Images/Jean-Bernard Carillet

    La Mauritanie change l'unité de sa monnaie aujourd'hui. L'ouguiya passe d'une échelle de 10 à 1. En clair, cela signifie qu'à partir d'aujourd'hui 10 ouguiyas deviennent 1 ouguiya. De nouveaux billets sont donc émis, mais la monnaie conserve le même nom. Cela ne devrait pas avoir d'impact sur la valeur de l'ouguiya sur le marché national mais aussi international : 1 euro valait avant 420 ouguiyas, il en vaut aujourd'hui 42. Abdel Aziz ould Dahi est le gouverneur de la Banque centrale mauritanienne, il répond aux questions de Gaëlle Laleix.

    « Il n’y a pas de craintes à avoir, parce que toutes les dispositions sont prises pour, d’une part, garantir que les prix ne vont pas subir une inflation injustifiée. On a déjà fait des réunions avec la Fédération du commerce pour les sensibiliser. A priori, nous ne nous attendons pas à ce qu’il y ait une flambée des prix, comme je l’entends souvent dire. »


    Sur le même sujet

    • Mauritanie

      Le 1er janvier 2018, la monnaie mauritanienne va perdre un zéro

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.