GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Janvier
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
Aujourd'hui
Mardi 23 Janvier
Mercredi 24 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Pour le président équatorien, le cas de Julian Assange est un «problème»
    • Mer de Chine: la marée noire a triplé de taille en 4 jours, selon Pékin
    • Vietnam: l'apparatchik enlevé en Allemagne condamné à la prison à vie (médias officiels)
    • Thaïlande: trois morts dans l'explosion d'une bombe sur un marché dans le sud
    • Etats-Unis: le Sénat reporte à lundi le vote sur la fin du shutdown
    • Le pape quitte Lima après une tournée au Chili et au Pérou

    Filippo Grandi, Haut-Commissaire de l'ONU aux réfugiés

    Filippo Grandi, Haut-commissaire de l'ONU aux Réfugiés, lors d'une conférence de presse à Amman, le 24 octobre 2016. REUTERS/Muhammad Hamed

    Filippo Grandi est arrivé à la tête du HCR, en 2016, à la suite d'Antonio Guterres nommé depuis secrétaire général des Nations Unies. C'est un spécialiste des migrations. Nous l'interrogeons sur la façon dont son organisation tente de gérer les crises qui se multiplient, et notamment le sort des réfugiés qui parviennent en Libye, en vue de traverser la Méditerranée. Quel regard porte-t-il sur la politique migratoire de la France ? Comment l'Europe doit-elle s'organiser pour gérer l'afflux de migrants, leur relocalisation ?
    Nous évoquons également les annonces faites par l'administration américaine, privant 200 000 Salvadoriens de leur statut de protection temporaire. Faut-il craindre une pression migratoire supplémentaire du fait du désengagement américain ?
    Filippo Grandi était à la tête de l'UNRWA (l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine) entre 2010 et 2014. Comment réagit-il aux déclarations de Benjamin Netanyahu qui demande la fermeture de cette agence ?

    Filippo Grandi est interrogé par Françoise Joly (TV5 Monde), Christophe Ayad (le journal Le Monde) et Sophie Malibeaux (RFI).

     


    Sur le même sujet

    • Israël

      Netanyahu réitère son appel à fermer l'agence d'aide aux réfugiés palestiniens

      En savoir plus

    • Territoires Palestiniens

      Les réfugiés palestiniens s'inquiètent d'une baisse de l'aide américaine

      En savoir plus

    • Rwanda / Congo-Brazzaville

      Congo-Brazzaville: le sort incertain des réfugiés rwandais

      En savoir plus

    • Etats-Unis

      Réfugiés: la justice américaine suspend la loi anti-immigration de Donald Trump

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.