GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
Dimanche 19 Août
Lundi 20 Août
Aujourd'hui
Mercredi 22 Août
Jeudi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Selon deux avocats liés au dossier et joints par RFI, le roi du Maroc a gracié 160 militants du mouvement social Hirak. Ces grâces interviennent à l'occasion de la fête religieuse de l'Aïd al-Adha. Le nombre total de grâces royales publiées ce mardi soir à Rabat par le ministère de la Justice s'élève à 889. On ignore précisément combien de condamnations liées au Hirak ont été prononcées depuis le début du mouvement en 2016. Selon les mouvements des droits de l'homme marocains, les manifestations du Hirak, notamment dans la région du Rif, ont conduit à plus de 400 arrestations. C'est la première fois que Mohammed IV gracie des membres de ce mouvement.

    Guantanamo: la prison se rebelle

    Il ne reste plus que 46 détenus à Guantanamo, contre 242 en 2009. REUTERS/Bob Strong

    Cela fait tout juste un an que Donald Trump a pris ses fonctions de président des Etats-Unis. Et cela fait plus de seize ans que la prison de Guantanamo sur l’île de Cuba a ouvert ses portes aux détenus, au nom de ce que le président George W. Bush avait appelé « la guerre contre le terrorisme ». Alors que Barack Obama avait promis de fermer ce que beaucoup appellent la prison de la honte, sans y parvenir, Donald Trump s’est engagé au contraire à maintenir le centre de détention et même d’y envoyer les « bad guys », les mauvais gars. La semaine dernière, onze des 41 détenus qui restent à Guantanamo ont porté plainte collectivement contre l’Etat américain auprès d’une cour fédérale, par l’intermédiaire de leurs avocats, ils dénoncent leur détention illimitée, illégale, arbitraire, discriminatoire, et sans jugement.


    Sur le même sujet

    • Canada

      Le Canada s'excuse pour l'emprisonnement à Guantanamo de l'un de ses citoyens

      En savoir plus

    • Etats-Unis

      De Ben Laden à Guantanamo, le bilan de la guerre contre le terrorisme d'Obama

      En savoir plus

    • Etats-Unis

      Etats-Unis: passe d'armes entre Obama et Trump au sujet de Guantanamo

      En savoir plus

    • Etats-Unis

      Guantanamo, le compte-à-rebours d'Obama

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.