GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Défense: Séoul lance des exercices militaires autour d'îlots sur fond de tensions avec Tokyo
    • Liban: un centre des médias du Hezbollah a été endommagé par l'explosion d'un drone (mouvement chiite)

    Thessalonique, terre des hommes

    Le marché Kapani, au cœur du centre historique de Thessalonique. © Angélique de Place

    Depuis sa fondation en 315 avant J-C par Cassandre, roi de Macédoine, Thessalonique a toujours été un trait d’union entre l’Europe et l’Orient, entre l’Ouest et l’Est. Sa position géographique stratégique, aux portes des Balkans et sur la Mer Egée, en a fait la proie des empereurs, des corsaires ou des sultans. Tour à tour romaine, byzantine ou ottomane, la capitale de la Grèce du Nord reste un véritable carrefour des civilisations. Ouverte sur la mer et les autres, la cité portuaire est célébrée comme la «Mère des pauvres», pour son sens de l’accueil des réfugiés, qu’ils soient juifs séfarades venus d’Espagne au XVème siècle, plus tard Grecs d’Asie Mineure, ou plus récemment Albanais ou Bulgares, au moment de l’effondrement du bloc soviétique. Surnommée «La Jérusalem des Balkans», Thessalonique est aussi, après cinq siècles de domination ottomane, la plus orientale des villes grecques.
    Parce que que les hommes font les villes, Thessalonique affiche encore aujourd’hui un caractère cosmopolite et populaire. Malgré la crise économique et l’immense vague migratoire venue de Syrie qu’elle connaît, la ville s’attache actuellement à renouer avec sa tradition d’accueil tout en honorant ceux qui l’ont peuplée par le passé.
    De la vieille ville d’Ano Poli aux marchés couverts de Kapani et Mondiano, du port ouvert sur le Golfe Thermaïque en églises byzantines, voyage au cœur d’une mosaïque humaine attachante.
    Un reportage de Raphaëlle Constant.

    Pour en savoir plus :
    - Le site de l’office de tourisme de Thessalonique
    - Un guide en ligne pour découvrir les spécificités de la ville
    - Les visites culinaires Eat & walk pour découvrir la gastronomie métissée de la ville.


    Sur le même sujet

    • Grèce

      Grèce: les réfugiés évacués à Thessalonique témoignent

      En savoir plus

    • Grèce / Migrants

      Migrants: les Etats balkaniques sur le qui-vive à Thessalonique

      En savoir plus

    • Grèce

      À Thessalonique, le dynamisme du cinéma grec

      En savoir plus

    • Mauritanie: à bord du train du désert

      Mauritanie: à bord du train du désert

      C’est un train unique en son genre, un petit train de voyageurs, à taille humaine, qui file à travers les immensités désertiques de Mauritanie, sur une voie mythique.En …

    • Cayar, la résistance des pirogues

      Cayar, la résistance des pirogues

      Sur la grande côte, à plus de 50 kilomètres de Dakar au Sénégal, le village de pêcheurs traditionnels de Cayar a décidé de prendre son destin en main, dans un contexte …

    • Jean Malaurie, une vie parmi les Inuits

      Jean Malaurie, une vie parmi les Inuits

      Rencontre avec l’ethnogéologue français né en 1922, écrivain, éditeur, explorateur polaire et ardent défenseur des autochtones du Grand Nord.(Rediffusion du 13 octobre …

    • Le monde est à elles: histoires d’aventurières

      Le monde est à elles: histoires d’aventurières

      Pendant des siècles, des millénaires, la seule aventure que l’on concédait bien souvent aux femmes, c’était celle du cœur. L’aventure, le voyage à travers les chemins …

    • Pougne-Hérisson, le «Nombril du Monde»

      Pougne-Hérisson, le «Nombril du Monde»

      « Il faut le croire pour le voir », c’est la devise de ce petit village des Deux-Sèvres, peuplé de 360 habitants, baptisé depuis près de 30 ans « Nombril du Monde ».(Rediffusion …

    • Isabelle Eberhardt, un destin nomade

      Isabelle Eberhardt, un destin nomade

      On part sur les traces d’une femme de lettres et de sables cette semaine, un personnage singulier, rebelle aux ordres du monde, scandaleux pour certains, fascinant pour …

    • Un cargo pour les Açores

      Un cargo pour les Açores

      Au coeur de l’océan Atlantique, les neuf petites îles des Açores forment un archipel aussi magique que stratégique. Situées à 1 500 km de l’Europe continentale, Santa …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.