GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    La première Africaine à entrer au directoire de la banque de développement néerlandaise

    Denise Epoté. tv5.org

    La première tête d’affiche de la semaine est ivoirienne, Fatoumata Bouare est la première Africaine à faire son entrée au directoire de la banque de développement néerlandaise : la FMO. Direction ensuite le Nigeria, où l’entreprise Aéria Industries est spécialisée dans la conception de drones au service de l’agriculture. Enfin, on termine en musique avec le jazzman virtuose ivoirien Luc Sigui.

    1/Fatoumata Bouare, une Ivoirienne au cœur de la coopération néerlandaise

    Assane Diop : Bonjour Denise Epoté votre première tête d’affiche est ivoirienne. Fatoumata Bouare est la première Africaine à faire son entrée au directoire de la banque de développement néerlandaise. La FMO une institution de soutien à la croissance durable tournée vers le secteur privé et les marchés en développement.

    Il y a trois mois, en prenant les rennes du département risques et financiers, Fatoumata Bouare est devenue de facto membre du conseil d’administration de la banque néerlandaise de développement. Fruit d’un partenariat public-privé dont 51 % des actions sont détenues par l’état et 49 % par des banques commerciales, des syndicats et le secteur privé.

    Une belle promotion à l’international pour cette ingénieur de formation qui était jusque là, directrice de la gestion des risques au sein de la BOA groupe présent dans 18 pays, après être passée par la City Bank et UBA. Dans ses nouvelles fonctions, Fatoumata Bouaré devra sécuriser les investissements de FMO dans 85 pays. Une banque dont le rôle va au-delà du financement puisqu’elle aide les entreprises à opérer et à croître de manière transparente sur le plan environnemental et social. L’objectif étant de contribuer à une société durable en soutenant les 17 objectifs de développement durable des Nations Unies. Ces pratiques font de la Hollande un pays progressiste et précurseur depuis 1970, date de création de la FMO. Par ailleurs, en consacrant depuis une décennie 0,8 % de son revenu national brut à l’aide publique au développement. La Hollande est un des donateurs les plus généreux de l’OCDE.

    2/Ndubisi Arinze Eze, un Nigerian concepteur de drones chez Airbus

    Votre deuxième sélection est une startup du Nigeria Denise. Aeria Industries est spécialisée dans la conception de drones au service de l’agriculture. Preuve de l’avenir prometteur de cette structure elle est aujourd’hui épaulée par l’entreprise Airbus, le leader européen de l’industrie aéronautique.

    Ndubisi Arinze Eze n’est pas peu fier qu’Aeria Industries la société qu’il a fondée soit la seule startup africaine retenue parmi les douze qui pendant six mois vont bénéficier de l’accompagnement du géant de l’aéronautique dans le cadre de son programme Airbus Bizlab. Une excellente opportunité pour celui qui depuis 21 ans a travaillé dans l’industrie aérospatiale pour le compte de groupes prestigieux au Canada et en Grande-Bretagne. Désormais Ndubisi Arinze Eze met son expérience au service des agriculteurs nigérians. Et demain sans doute de ceux de pays en développement. Le drone qu’il a mis au point plus précis et moins coûteux que les tracteurs permet la pulvérisation des cultures en utilisant moins de produits chimiques. Il est donc moins dangereux pour les travailleurs agricoles et plus respectueux de l’environnement. Être pris sous l’aile d’Airbus sur les sites d’Hambourg et de Toulouse, déclare Ndubisi Arinze Eze nous donne accès à son incroyable expertise dans la technologie des drones ainsi qu’une visibilité mondiale qui nous aidera à nous positionner vis-à-vis de nos futurs marchés et partenaires. Pour cette troisième édition, Airbus Biz lab a selon son responsable   visé des startups n’ayant pas de lien direct avec l’industrie aérospatiale, mais développant des idées porteuses d’un immense potentiel pour notre industrie.

    3/Luc Sigui, le maître de l’ivoiro-Jazz

    Et l’on termine en musique Denise. Votre dernière tête d’affiche est un jazzman et virtuose ivoirien de la guitare. Luc Sigui qui était en concert ce week-end à Abidjan est le compositeur de mélodies métissées qu’il a baptisées « l’ivoiro-Jazz ». Elles fusionnent des sonorités africaines et de jazz de la nouvelle Orléans.

    Au pays du zoulou Assane et du coupé décalé, on n’est pas insensible aux notes jazzy du virtuose de la guitare qu’est Luc Sigui. Le musicien formé dans les plus grandes écoles de guitare aux Etats-Unis en France et au Brésil a su imposer sur toutes les scènes où il s’est produit, le jazz à l’ivoirienne. A chaque concert l’ancien membre des groupes, Jaca, Résurrection et Kieu impose son style tantôt swing tantôt ethnique qui une fois la surprise passée emballe toute la planète jazz. La carrière d’artiste qu’il mène avec brio, ne lui a pas fait oublier sa formation de juriste commencée aux Etats-Unis dans une compagnie pétrolière. Depuis qu’ils ont découvert l’ivoiro-Jazz, les mélomanes en redemandent.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.