GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Négociations du Brexit: le chancelier autrichien Sebastian Kurz confirme «un sommet spécial» en novembre 2018
    • Parlement européen: pour Laurent Wauquiez (LR), Orban «a toute sa place au PPE» («Figaro»)
    • Plusieurs centaines de migrants évacués ce jeudi matin du centre de la ville de Nantes
    • Procès Bygmalion: la décision sur les recours de Sarkozy a été reportée au 25 octobre (cour d'appel)
    • France-CSG: 300 000 retraités bénéficieront en 2019 d'un geste fiscal (Philippe)
    • Guerre commerciale: le patron d'Alibaba Jack Ma renonce à sa promesse de créer un million d'emplois aux Etats-Unis (Chine nouvelle)
    • Japon: le Premier ministre Shinzo Abe a été réélu à la tête de son parti (officiel)

    L’impunité dans l'utilisation des armes chimiques: décryptage de Jean-Marie Collin

    Les experts onusiens poursuivent leur mission de terrain (encadrés ici par des combattants de l'armée syrienne libre, le 18 août à Damas) pour recueillir des échantillons sur les sites présumés touchés par des armes chimiques. REUTERS/Mohamed Abdullah/Files

    Une conférence réunissant une trentaine de pays s’est tenue mercredi à Paris, pour le lancement d’un nouveau « partenariat international contre l’impunité d’utilisation d’armes chimiques » et pour le renforcement de la coopération dans la lutte contre le développement de ces armes. C’est un symbole fort pour tenter de reprendre la main diplomatique dans le conflit syrien et de poursuivre les responsables d'attaques chimiques. Le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson, a accusé la Russie, alliée de Damas, de porter la responsabilité. L’analyse de Jean-Marie Collin, vice-président de l'association française Initiatives pour le désarmement nucléaire (IDN) et chercheur associé auprès du GRIP.


    Sur le même sujet

    • Syrie

      L’utilisation des armes chimiques en Syrie en discussion à Paris

      En savoir plus

    • Syrie

      Syrie: l'ONU échoue à prolonger les enquêtes sur les armes chimiques

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.