GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Les entreprises françaises et tunisiennes resserrent les liens

    Le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre tunisien Youssef Chahed assistent à la journée de clôture du premier «Forum économique Tunisie-France» à Tunis, le 1er février 2018. AFP/Eric Feferberg

    C'était l'un des moments phares de la visite d'Emmanuel Macron en Tunisie : le Forum économique Tunisie France, qui s'est tenu le 1er février à Tunis. Il s'agit de la première édition d'un rendez-vous appelé à se tenir chaque année, et dont l'objectif est de resserrer les liens entre entreprises françaises et tunisiennes. La France est déjà le premier partenaire commercial du pays, avec plus de 1 400 entreprises implantées sur le sol tunisien et 200 millions d'euros d'investissements directs en 2017, soit 45% de l'ensemble des investissements étrangers en Tunisie. Mais les deux pays souhaitent augmenter le volume des investissements pour relancer l'économie tunisienne, aujourd'hui en difficulté.

    La grande salle du Palais des congrès de Tunis était pleine à craquer. Plus de 1 000 participants, parmi lesquels une centaine d'entrepreneurs français, sont venus assister au forum. Pendant toute la matinée, une vingtaine d'intervenants du monde des affaires se sont succédé au micro lors de différents panels. Des échanges qui sont l'occasion, estime Khalil Laabidi, président de l'Instance tunisienne de l'investissement, de montrer de quoi la Tunisie est capable, en particulier sur des secteurs à haute valeur ajoutée comme le numérique et les nouvelles technologies : « Nous avons des atouts assez considérables dans ce secteur-là, un vivier de talents assez important, des universités qui sortent des ingénieurs d'un très haut niveau. Des jeunes Tunisiens qui sont au moins trilingues, et ce qu'on voit avec nos amis français, c'est de faire une coopération triangulaire France Tunisie Afrique et de partir ensemble dans de nouveaux marchés. »

    Et pour inciter les Français à investir davantage en Tunisie, le forum a accueilli une poignée d'intervenants stars. De grands dirigeants d'entreprises françaises qui étaient un peu les têtes d'affiche de l'événement : Xavier Niel, le patron de Free, le publicitaire Jacques Séguéla, mais aussi Stéphane Richard, le PDG d'Orange : « Comme nous Orange, on est un des grands investisseurs dans ce pays, je pense même le principal investisseur français depuis quelques années, ma présence était une évidence. Voilà donc moi je suis venu porter ce message, qu'on a beaucoup de projets, qu'on croit dans l'avenir de ce pays et qu'on est prêts à augmenter encore nos investissements. »

    Mais la bonne volonté ne suffit pas. C'est ce qu'explique en tout cas Olivier Astruc, il est le directeur Tunisie de Quadran international, un groupe français spécialisé dans la production d'électricité verte. C'est un secteur d'avenir, souvent mis en avant par les décideurs des deux pays, mais qui pour se développer fait face à certains obstacles, comme la lourdeur de l'administration tunisienne ou encore une réglementation complexe et changeante. Olivier Astruc : « Nous, on est venus avec un plan d'investissement de 300 millions d'euros jusqu'à 2030, avec une première étape de 100 millions d'euros en 2020, c'est ce qui était prévu. Donc on est vraiment impatients que ça se stabilise, on est prêts à investir. On est nombreux dans ce cas là, dans notre secteur d'activité. Et ce serait un vrai plus pour la Tunisie d'avoir ces investissements disponibles qui soient efficients le plus vite possible. »

    En tout cas Français comme Tunisiens veulent y croire. Emmanuel Macron, le président français, a clôturé le forum en compagnie du Premier ministre tunisien Youssef Chahed. Le président français a appelé à la pleine mobilisation des entreprises. Son objectif : doubler les investissements français d'ici 2022.


    Sur le même sujet

    • Tunisie / France

      Au Parlement tunisien, Macron rend hommage à la «révolution de jasmin»

      En savoir plus

    • Tunisie/France

      Emmanuel Macron se pose en «ami» de la Tunisie

      En savoir plus

    • Tunisie/France

      Emmanuel Macron en Tunisie pour soutenir la démocratie

      En savoir plus

    • Géopolitique, le débat

      Où va la Tunisie?

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.