GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Mai
Dimanche 20 Mai
Lundi 21 Mai
Mardi 22 Mai
Aujourd'hui
Jeudi 24 Mai
Vendredi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France/Fraude record à la «taxe carbone»: neuf ans de prison et trois millions d'euros d'amende pour une ex-enseignante marseillaise
    • L'Inde conteste devant l'OMC les droits de douane américains sur l'acier et l'aluminium
    • Justice: «chemise arrachée», trois à quatre mois avec sursis en appel pour quatre ex-salariés d'Air France
    • Italie: le président convoque Giuseppe Conte, Premier ministre pressenti, à 15h30 TU (présidence)
    • Le blogueur et journaliste égyptien Waël Abbas a été arrêté au Caire dans la nuit de mardi à mercredi (avocat)
    • Edouard Philippe annule un déplacement en Israël et dans les territoires palestiniens «pour des raisons d'agenda intérieur» (Matignon)
    • La Commission européenne souhaite obtenir de l'Italie «une réponse crédible» sur sa dette publique

    2. Maroc: les «gueules noires» de Jerada réclament l'intervention de l'Etat

    Les gens crient des slogans lors d'une manifestation après qu'un mineur ai trouvé la mort alors qu'il travaillait dans une mine de charbon clandestine à Jerada, au Maroc, le 3 février 2018. REUTERS/Youssef Boudlal

    Au Maroc, un mouvement de contestation agite depuis la fin du mois de décembre la ville de Jerada. Les habitants descendent trois fois par semaine dans la rue pour protester depuis la mort de deux frères dans des mines clandestines de charbon. Les manifestants réclament de l’État qu’il s’attèle à la reconversion économique de cette région déshéritée. Notre journaliste est allée à la rencontre des « gueules noires » de Jerada.

    Située à 850 km au nord est de Rabat la capitale et proche de la frontière algérienne, cette agglomération vivait jusque dans les années 2000 grâce à la grande mine des charbonnages du Maroc.

    Après la fermeture du site, nombreux sont les habitants, et surtout les jeunes, à continuer à prendre le dangereux chemin du puits clandestin. Des forages rudimentaires réalisés au mépris des régles élémentaires de sécurité pour une revente à des sociétés détenues par quelques notables locaux. Une situation à haut risque tolérée par les autorités en l’absence d’emploi dans la région.


    Sur le même sujet

    • Reportage Afrique

      1. Maroc: les «gueules noires» de Jerada réclament l'intervention de l'Etat

      En savoir plus

    • Ukraine

      Des mines toujours nombreuses dans l'est de l'Ukraine

      En savoir plus

    • C'est pas du vent

      1. Les mines de charbon dans le monde

      En savoir plus

    • C'est pas du vent

      2. Les mines de charbon dans le monde

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.