GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Février
Lundi 19 Février
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
Aujourd'hui
Vendredi 23 Février
Samedi 24 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    «Jihad: des origines religieuses à l’idéologie» de Myriam Benraad

    Première de couverture de «Jihad: des origines religieuses à l’idéologie» de Myriam Benraad aux éditions Le Cavalier Bleu. Editions Le Cavalier Bleu

    Alors que l’année 2017 s’est traduite par la quasi disparition du territoire du califat érigé par l’organisation Etat islamique en Irak et en Syrie, Myriam Benraad publie, aux éditions Le Cavalier Bleu, Jihad : des origines religieuses à l’idéologie avec comme sous-titre « idées reçues sur une notion controversée ». Dans ce dernier ouvrage, Myriam Benraad, professeure en sciences politiques et en études de sécurité à l’université de Leyden aux Pays-Bas, s’interroge sur le sens à donner au mot de jihad, creuse la complexité du terme pour écarter nombre de clichés et stéréotypes.


    Sur le même sujet

    • Royaume-Uni / Syrie

      Syrie: deux jihadistes britanniques aux mains des combattants kurdes

      En savoir plus

    • Tunisie

      Des jihadistes parmi les migrants tunisiens vers l'Italie?

      En savoir plus

    • Allemagne / Terrorisme

      Deso Dogg, l'ex-rappeur allemand devenu jihadiste aurait été tué en Syrie

      En savoir plus

    • Terrorisme

      Essai: «L’histoire secrète du djihad d’al-Qaïda à l’Etat islamique»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.