GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Juin
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
Aujourd'hui
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Mondial 2018: le Nigeria bat l’Islande (2-0) dans le groupe D de l’Argentine et se relance pour la qualification en huitièmes de finale
    Dernières infos
    • Manifestations au Nicaragua: le bilan monte à 212 morts (CIDH)

    Le premier Salon International de l’Artisanat du Mali, ou SIAMA 2017

    © RFI/Sayouba Traoré

    Ce Salon International de l’Artisanat du Mali a eu lieu du 18 au 26 novembre 2017, au Parc des expositions, sur la route de l’aéroport Modibo Kéita, en Commune V à Bamako. Ce premier rendez-vous qui a regroupé les artisans du Mali et du monde entier autour du savoir artisanal, est organisé par le ministère malien de l’Artisanat et du Tourisme, en collaboration avec l’Assemblée permanente des Chambres de métiers du Mali (APCM). Moteur essentiel de la relance économique du pays, l’artisanat est générateur de revenus et de ressources et contribue à la croissance rapide.

    Sur le plan administratif, il y a la Direction Nationale de l’Artisanat qui relève du ministère malien de l’Artisanat et du Tourisme. Cette direction nationale a des démembres sous la forme de Direction Régionale de l’Artisanat, étant entendu que chacune des dix régions du pays a ses spécificités.

    En 1989, une première organisation créée par les artisans eux-mêmes, l’Association Malienne des artisans professionnels (AMAPRO), puis la fédération nationale des artisans du Mali, Et en 2001, l’Assemblée permanente des Chambres de métiers, APCM. Tous ces efforts d’organisation s’expliquent par le fait que les artisans ont pris conscience très tôt de la place centrale de leur activité. 40 à 46 % de la population active, dont 52% de femmes et des milliers d’entreprises artisanales pourvoyeuses d’emploi, cela valait bien la tenue d’un Salon international.

    Invités :
    - Ousmane Coulibaly, directeur général du Centre de développement de l’Artisanat textile (CADT)
    - Diadié Hama Sangho, directeur national de l’Artisanat
    - Massabou Sogodogo, chargé de promotion à l’Assemblée permanente des Chambres de Métiers du Mali
    - Kébé Lansana, représentant de la société HSA HOLO Sécurité Afrique, basée en Côte d’Ivoire
    - Assaleh Ag Hainoune, président des artisans de la région de Ménaka
    - Maliba, animatrice, responsable des transformatrices de produits alimentaires de la région de Kayes.

    Production : Sayouba Traoré
    Réalisation : Ewa Moszynski


    Sur le même sujet

    • Le coq chante

      L’artisanat à Maroua au Cameroun

      En savoir plus

    • Reportage Afrique

      Côte d’Ivoire: Miva, le marché de l’artisanat à Abidjan

      En savoir plus

    • Le coq chante

      La cinquième édition du Salon International de l’Artisanat du Cameroun

      En savoir plus

    • Le coq chante

      Le Centre de développement de l’Artisanat textile au Mali

      En savoir plus

    • Le coq chante

      L’artisanat au Mali : un potentiel à valoriser

      En savoir plus

    Prochaine émission

    La production de la farine, «du céréalier au moulin»

    La production de la farine, «du céréalier au moulin»
    D’un point de vue mondial, les céréales représentent la base de l’alimentation humaine mais également animale. Chaque continent a sa céréale de prédilection : le riz en Extrême-Orient, (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.