GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Décembre
Mardi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Dictature argentine: l'ex-policier Mario Sandoval extradé dimanche soir vers Buenos Aires
    • Est de la RDC: 22 tués dans une nouvelle attaque d'un groupe armé à Beni (administrateur du territoire)
    • Climat: António Guterres, le chef de l'ONU se déclare «déçu» par la COP 25, et regrette une «occasion ratée»
    • Handball: les Néerlandaises sacrées championnes du monde en battant l'Espagne par 30 à 29
    • Ski: le Français Alexis Pinturault gagne son premier slalom depuis cinq ans à Val d'Isère
    • COP25: loin de l'urgence climatique, adoption à Madrid d'un accord «a minima» soulignant le «besoin urgent» à agir
    • Crise au Liban: «Il faut que les autorités politiques se secouent» (Le Drian)
    • Pollution atmosphérique en Iran: écoles fermées dans plusieurs villes du pays, dont Téhéran

    Turquie: un an de détention pour le journaliste germano-turc Deniz Yücel

    Le journaliste Deniz Yücel, arrêté en Turquie depuis un an. © DR

    Cela fait aujourd'hui un an que le journaliste germano-turc Deniz Yücel a été arrêté en Turquie. Le correspondant du quotidien « Die Welt » est toujours en prison sans qu'un acte d'accusation n'ait été présenté par la justice. Son cas très médiatique a été le départ d'un sévère refroidissement des relations entre Berlin et Ankara. Et la situation du journaliste est toujours dans une impasse.

    avec notre correspondant à Berlin,

    Deniz Yücel est un journaliste germano-turc de 44 ans. Fils d’immigré, il est né et a grandi en Allemagne. Il possède la double nationalité.

    Deniz Yücel a longtemps travaillé pour différents journaux de gauche sur différents sujets mais notamment sur la Turquie. Il est depuis 2015 le correspondant en Turquie du quotidien conservateur «Die Welt » et s’est illustré par des reportages critiques sur la minorité kurde, ou une interview avec un leader de l'organisation kurde PKK interdite, qui n’ont pas plu déjà dans le passé aux autorités turques et lui ont déjà valu des ennuis avec les autorités.

    Le journaliste a publié avant son arrestation des articles basés sur des courriels privés du ministre de l’Energie turc, un gendre du président Erdogan. Des courriels qui révélaient des pratiques douteuses. Deniz Yücel est arrêté le 14 février 2017 mais l'acte d’accusation n’a jamais été déposé par la justice. Peu après l’arrestation de Yücel, le président Erdogan le qualifie de représentant du PKK et d’agent de l’Allemagne. Il réagit à une demande d’extradition de l’Allemagne par ses mots: «Jamais tant que je serai au pouvoir».

    Tensions entre l'Allemagne et la Turquie

    Berlin a très tôt exigé la libération de Deniz Yücel. Au printemps dernier, le refus de certaines villes d’accueillir des responsables turcs souhaitant y tenir des meetings électoraux en amont du référendum en Turquie sur la réforme de la constitution envenime les relations bilatérales. Le président Erdogan compare ces refus à des pratiques nazies. Quand en juillet, un Allemand est arrêté avec d’autres lors d’une rencontre d’Amnesty International à Istanbul, l’Allemagne annonce un durcissement de sa politique à l’égard de la Turquie. A l’automne, cette personne et d’autres ressortissants allemands sont libérés. Des mesures perçues comme le début d’un dégel entre Berlin et Ankara.

    En janvier, une interview du ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel faisant un lien entre la modernisation grâce à Berlin d’armements turcs et la libération de Deniz Yücel fait polémique. Le journaliste depuis sa prison d’Istanbul refuse d’être libéré sur cette base.

    Une libération de Deniz Yücel est-elle envisageable ?

    Demain jeudi, Angela Merkel accueillera le Premier ministre turc et évoquera sans doute le sort de Deniz Yücel.

    En Turquie, pas de progrès notable. Le récent dégel entre Berlin et Ankara a permis un léger assouplissement des conditions de détention de Yücel. Mais la justice turque reste inerte. Un espoir réside dans la Cour européenne des droits de l’homme qui a été saisie. Le tribunal de Strasbourg doit trancher d’ici l’été.

    Sur le papier, ses décisions sont contraignantes pour la Turquie. Mais un jugement favorable à Deniz Yücel sera-t-elle respecté? Rien n’est moins sûr.


    Sur le même sujet

    • Turquie

      Turquie: reprise sous tension du procès de plusieurs journalistes de renom

      En savoir plus

    • Turquie / Justice

      Turquie: le président d’Amnesty reste en prison après un revirement du tribunal

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.