GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 25 Septembre
Mercredi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Guerre commerciale Washington-Pékin: entrée en vigueur des taxes américaines sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises
    • Etats-Unis: une deuxième femme accuse le juge Kavanaugh d'inconduite sexuelle (New Yorker)

    L’eurodéputée Cécile Kyenge

    Cécile Kyenge. © AFP

    A deux semaines des élections législatives en Italie, nous recevons le dimanche 18 février 2018, l’eurodéputée Cécile Kyenge pour évoquer l’enjeu de ce scrutin, dans une Italie travaillée par des réactions extrêmes, sous l’emprise de la nostalgie fasciste d’une partie de l’opinion dressée contre la vague migratoire.
    Seule députée noire à siéger au Parlement européen, notre invitée fait également figure d’exception dans son pays d’adoption, première et unique ministre d’origine africaine dans un gouvernement italien.
    Arrivée en Italie, à l’âge de 18 ans, pour entreprendre des études d’ophtalmologie, elle parvient à ses fins, puis se lance en politique à quarante ans. C’est une nouvelle carrière fulgurante qui commence et la mènera dans le gouvernement Letta, non sans épreuves. Les insultes racistes et les menaces jalonnent ce parcours d’immigrée méritante. Cécile Kyenge finit par préférer les bans du Parlement européen à ceux de l’Assemblée italienne. Pragmatique, elle constate que les choses se décident plus à Bruxelles qu’à l’échelon national.
    Nous l’interrogeons sur son parcours et sur l’Italie d’aujourd’hui, sur ses engagements politiques, pour la défense des droits de l’homme et en particulier des migrants, contre le racisme et la xénophobie, mais aussi pour l’instauration d’un régime véritablement démocratique dans son pays d’origine, la République Démocratique du Congo.

    Cécile Kyenge répond aux questions de Françoise Joly (TV5 Monde), de Christophe Ayad (le journal Le Monde) et de Sophie Malibeaux (RFI).


    Sur le même sujet

    • Ici l'Europe

      Cécile Kyenge aimerait que Jean-Claude Juncker soit plus dur

      En savoir plus

    • Invité Afrique soir

      Cécile Kyenge: «un dialogue inclusif doit être mis en oeuvre au Burundi»

      En savoir plus

    • Burkina Faso

      Burkina: Cécile Kyenge à la tête de la mission d'observation de l'UE

      En savoir plus

    • Italie

      Cécile Kyenge, ministre italienne de l’Intégration: «En Italie, l’immigration est une richesse»

      En savoir plus

    • Italie / Racisme

      En Italie, Cécile Kyenge de nouveau victime d'une agression raciste

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.