GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 18 Décembre
Mercredi 19 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Le bouddhisme sans concession, de Marion Dapsance

    Editions Bayard/Editions Plein Jour

    9H10-10H00 - 1ère et 2ème parties

    9h10-9H30 : Islam / Dans son livre « Réveillons-nous : lettre à un jeune Français musulman » (Plein Jour), le théologien Mohamed Bajrafil propose aux jeunes, qui ont envie d’en découdre avec la société, une réinterprétation des textes en fustigeant les « bigots qui passent leur temps à exiger des autres musulmans qu’ils se conforment à leur idée étroite et absurde de l’islam ». Mohamed Bajrafil fait partie des nouveaux réformateurs de l’islam. Né aux Comores en 1978, ce linguiste, théologien et imam à Ivry s’appuie sur une connaissance savante des textes et de l’histoire de l’islam pour extraire le jeune musulman d’un carcan dogmatique dans lequel « les bigots » veulent l’enfermer. Il a créé la fondation al-Kawakibi pour la réforme de la pensée islamique.


    9H33-10H00 - Le bouddhisme sans concession, de Marion Dapsance
    Initiée au bouddhisme, docteur en anthropologie de l’Ecole pratique des Hautes Etudes (EPHE, Paris), Marion Dapsance signe son deuxième livre sur le sujet. Après « Les dévôts du bouddhisme » (Max Milo), grande enquête sur les coulisses sombres du bouddhisme en France, dans « Qu’ont-ils fait du bouddhisme ? » (Bayard), l’universitaire livre -comme l’annonce sans détours le sous-titre - « Une analyse sans concession du bouddhisme à l’occidentale ». Un bouddhisme très éloigné de ses origines asiatiques construit sur mesure dès le XIXème siècle par des intellectuels anticléricaux qui cherchent à remplacer l’héritage biblique par un enseignement venu d’Inde sans Dieu, ni révélation écrite. Au XXIème siècle, parmi les différents visages du Bouddha occidental, celui du philosophe est en vogue. Tandis que la méditation, cœur de la pratique bouddhique, est conçue comme source de bien-être et du développement personnel jusqu’à être promue comme méthode de performance au sein d’entreprises du CAC 40.


    Sur le même sujet

    • Religions du monde

      2. Quel avenir pour le bouddhisme tibétain?

      En savoir plus

    • Religions du monde

      2 - Grand invité : Eric Rommeluère pour son livre «Le bouddhisme engagé»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.