GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Septembre
Samedi 15 Septembre
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    A la Une: l'impatience grandit au Togo

    Après six mois de profonde crise politique au Togo, le dialogue de la «dernière chance» s'est ouvert, lundi 19 février, à Lomé. RFIHAUSA/Abdoulaye Issa

    « Le peuple est debout et nous attend » la phrase est signée du chef de file de l’opposition Jean-Pierre Fabre et l’agence de presse togolaise Savoir News en fait ses gros titres. Première étape de ces discussions, les mesures d’apaisement à déterminer pour envisager la sortie de 6 mois de crise dans le pays… Aujourd’hui au Faso se penche notamment sur la possible levée d’écrou de dizaines de personnes arrêtées durant les manifestations hostiles au pouvoir. Le journal burkinabé fait part de ses doutes quant à leur libération, certains des prisonniers étant accusés d’islamisme radical… Toujours au Burkina Faso, Le Pays se penche sur la personnalité du président togolais, à la fois « problème et solution » à la crise selon le quotidien qui fait part de son pessimisme, estimant que Faure Gnassingbé, même « s’il joue gros », « semble prêt à tout pour se maintenir au pouvoir ».

    Au Bénin La Nouvelle Tribune s’attend « à une guerre des tranchées » durant les négociations et affiche son scepticisme quant à la capacité du médiateur Nana Akufo Addo « d’avoir la force de demander le départ de son homologue togolais ». Le président ghanéen qui a d’ailleurs prudemment affirmé hier lors de l’ouverture des discussions « n’avoir pas de solution magique toute prescrite à imposer » relève Savoir News, tout en martelant « que la solution issue de ce dialogue doit réellement être ce que recherche le peuple togolais ». Mais Nana Akufo Addo a déjà réussi une performance selon Walf Quotidien, celle « d’avoir fait s’asseoir autour d’une même table des protagonistes qui jusqu’ici se regardaient en chiens de faïence ». Le chef de l’Etat ghanéen « bouscule la hiérarchie » explique le journal sénégalais et « sème un discours qui exhume Thomas Sankara ».

    Au Sénégal, le procès du maire de Dakar Khalifa Sall a connu un nouveau rebondissement.

    Et le Walf Quotidien en fait sa Une avec ce titre « La défense se fissure ». Les avocats des percepteurs municipaux qui sont également au banc des accusés dans ce procès pour détournement de fonds publics ont plaidé la relaxe pour leurs clients… chargeant le directeur des finances de la capitale, Mbaye Touré et surtout Khalifa Sall. Le maire dont l’avocat Mamadou Ismaël Konaté « estime qu’il ne mérite pas les 7 années de prison requises parce qu’il n’y a pas une personne plus honnête que lui »… et l’ancien ministre de la Justice de contre-attaquer, relaie le site d’informations SeneWeb, « beaucoup de mensonges ont été dits lors de ce procès, la justice est instrumentalisée en Afrique ». SeneNews de son côté estime que « la défense a joué sa dernière carte ».

    C’est une enquête signée Le Monde et parue hier soir : la multiplication d’enlèvements d’enfants en République Démocratique du Congo.

    « Les enfants volés de Goma » titre le quotidien français au-dessus de cet article qui évoque en effet la multiplication de kidnappings dans la grande ville de l’Est de la RDC. Dans la plupart des cas des rançons sont réclamées auprès de familles souvent très pauvres et les geôliers n’hésitent pas à assassiner les enfants si leurs demandes ne sont pas exaucées. Mais des cas de traite d’êtres humains existent également comme pour la petite Vanessa 11 ans, dont l’auteur de l’article Pierre Benetti a rencontré la famille. Après des semaines sans nouvelles, son père a finalement appris qu’elle était retenue dans une maison close et a réussi à la sauver. Mais sans porter plainte, car selon lui et c’est la dernière phrase de cet article « on peut me causer des ennuis en me demandant comment j’ai récupéré mon enfant ».

    Après 3 ans de présence au Maroc, le service de VTC Uber a décidé de cesser son activité.

    « Uber baisse le rideau » titre le site web de l’hebdomadaire Tel Quel, la faute à une trop grande incertitude règlementaire explique le géant américain du transport de passagers. Le site d’information Le 360 cite également le communiqué de l’entreprise expliquant « qu’en l’absence de vraie réforme » elle se voit contrainte de suspendre ses activités. La grogne des taxis ne serait pas étrangère à la situation… il y a 10 jours, La Dépêche dressait le portrait d’un chauffeur de Casablanca déplorant le deux poids deux mesures, fiscal notamment, avec Uber… et la véritable chasse au VTC que ses collègues et lui-même avaient lancée.

    Alger s’apprête à accueillir un nouvel habitant.

    Ce nouvel habitant c’est Gérard Depardieu : dans une interview au quotidien La Provence, l’acteur français annonce qu’il va bientôt habiter dans la capitale algérienne. « Un pays splendide selon lui » et un rétropédalage après des propos polémiques la semaine passée. Il avait affirmé que les Algériens de Marseille « ne pourraient pas se comporter dans leur pays d’origine » comme ils le font dans la grande ville française. Gérard Depardieu rend cette fois hommage « à un peuple d’une grande intelligence ». Et le Matin d’Algérie d’ironiser sur son nouveau choix de résidence « entre la Russie de Poutine et l’Algérie de Bouteflika, il n’y a que le climat qui diffère » grince le quotidien.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.