GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Juin
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Mardi 19 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Bande de Gaza: Israël frappe vingt-cinq objectifs en riposte à des tirs de projectiles (armée)

    Les Britanniques ont une agence anti «fake news»

    Westminster, à Londres, après l'attentat, le 22 mars 2017. © AFP/NIKLAS HALLE'N

    C’est sans doute l’information la plus commentée du moment. Celle qui fait basculer les scrutins, et chamboule les esprits les moins structurés. J’ai nommé les Fake news, les fausses informations qui, de Washington à Londres, et Paris en passant par Moscou, sont l’objet de toutes les attentions.
    Le président français Emmanuel Macron a annoncé une nouvelle loi sur la question.
    Les Britanniques l’ont déjà fait avec la création d’une agence qui aura particulièrement à cœur de contrôler les fausses rumeurs venues de Russie.
    Les fake news, comment ça marche ? Analyse au travers d’un cas d’école, après l’attentat de Westminster de mars 2017 à Londres, avec Marie Billon.

    Réfugiés et professeurs
    Mettre en lien les compétences des uns et les besoins des autres. En Allemagne, l’Université de Postdam donne aux réfugiés qui ont été enseignants dans leur pays d’origine, la possibilité de devenir assistants, puis professeurs dans les écoles allemandes, qui manquent d’enseignants. Ce projet pilote intitulé Refugees Teacher Welcome fonctionne déjà. Reportage à Postdam de Deborah Berlioz.

    Baby gangs italiens
    Ils ont l’âge des blagues de potaches, mais ces enfants, ces jeunes adolescents-là ne rigolent pas. Ils sont armés jusqu’aux dents. Ils font partie de ces baby gangs que découvre l’Italie en pleine campagne électorale, alors que la question de l’insécurité occupe une place centrale.
    Pour en parler, on retrouve Cécile Debarge en Italie.

    Février sans supermarché !
    C’est un petit slogan qui a fait mouche sur les réseaux sociaux en Suisse. L’idée est de réfléchir un peu plus à ce que l’on met dans son panier. Et aux commercants auprès de qui on se fournit.
    Des milliers d’internautes ont répondu à l’appel et découvrent une autre manière de faire ses courses. C’est le reportage de Katia Mischel

    Trafic de pommes
    L’embargo décrété par la Russie sur les principales denrées alimentaires européennes a généré un trafic, parfois d’envergure.
    Moscou a ainsi suspendu toutes ses importations de pommes en provenance de Bosnie-Herzégovine. Pays qui pourrait servir de couverture pour de la marchandise européenne interdite. Les explications de Simon Rico.


    Sur le même sujet

    • Etats-Unis

      «Fake News»: Donald Trump distribue les baffes à la presse pour louer son bilan

      En savoir plus

    • France / Russie

      France: le projet de loi sur les «fake news» vivement critiqué en Russie

      En savoir plus

    • France / Médias

      Vœux à la presse: Macron annonce une loi contre les «fake news»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.